Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 31/03/2011
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

Autisme, l'espoir

L'autisme n'est pas une maladie, mais un handicap qui soulève encore de nombreuses interrogations. A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme, samedi 2 avril 2011, l'INREES vous propose de découvrir le film « Autisme, l'espoir » réalisé par Natacha Calestrémé. Un documentaire émouvant, sur un sujet rarement abordé.

Aymeric est un enfant au comportement étrange. Il semble ignorer ses parents, manifeste de grosses colères, ne parle pas et ne s’intéresse qu’à la machine à laver qui tourne. Il a 3 ans et demi lorsqu’enfin, ses parents, Lydie et Marc, apprennent qu'il est atteint d’autisme sévère. Aux dires des professionnels, il ne parlera jamais, il n’ira pas à l’école, il ne vivra pas parmi les autres. Pour aider leur enfant, Lydie et Marc vont s’informer à l’étranger, et se former aux thérapies comportementales importées des Etats-Unis et du Canada. Grâce à 8 ans d’archives, nous suivons l’apprentissage insoupçonnable de cet enfant qui à l’âge de dix ans, parle, écrit, suit un CM1 dans une école ordinaire et fait partager sa joie de vivre.

l'autisme n'est pas une maladie, c'est un trouble qui a pour origine un problème génétique. Des gènes, qui provoquent un dysfonctionnement du système nerveux central. 500 000 personnes sont touchées en France. L’autisme suscite encore de nombreuses interrogations. Nos connaissances sur ce handicap restent très limitées, tant sur les causes que sur les solutions.



Ce documentaire suit le parcours du combattant que vivent tous les parents d’enfants atteints d’autisme : la quête du diagnostic, la prise en charge du handicap, la recherche de professionnels, l’inscription à l’école… Toutes ces étapes doivent être franchies au plus vite afin d’aider l’enfant à progresser au mieux. La réalité dresse un tableau accablant. Le corps médical n’est pas formé à l’autisme. Le handicap représente seulement 2 heures de cours dans le cursus d’un médecin.

Des professionnels qui se sont ouverts aux méthodes pratiquées à l’étranger, livrent leur point de vue : les pédopsychiatres Stéphane Cabrol et Chantal Gibour ; Sophie Martinot, spécialiste de la méthode ABA ; les psychologues Nelly Coroir, Ghadeer Barghouthy, Marion Moriaud ; ou encore le président de Comité d’éthique pour l’Inserm, Jean-Claude Ameisen. Parce que ce film serait incomplet sans une vision de l’autisme vu de l’intérieur, la réalisatrice donne la parole à Aymeric, garçon de 10 ans, diagnostiqué autiste sévère, qui sert de fil rouge au film, et à Josef Schovanec, rédacteur à la Mairie de Paris et docteur en philosophie, atteint d’autisme avec le syndrome d’Asperger (c’est-à-dire avec une intelligence hors du commun) et qui interviendra à l'INREES le mercredi 27 avril prochain pour une conférence exceptionnelle sur ce sujet souvent méconnu.

Un documentaire émouvant, sur un sujet rarement abordé. Ce film montre des résultats concrets et présente les méthodes qui font progresser l’enfant. Un véritable message d’espoir.

Découvrir la conférence : l'autisme, voir le monde différement »


NOS SUGGESTIONSArticles