Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 07/05/2009
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

L'INREES avec Matthieu Ricard

Matthieu Ricard sera à Paris dans quelques jours. Il donnera une conférence et animera un séminaire relatif à L'art de la Méditation le samedi 16 et le dimanche 17 mai 2009 prochains. L'INREES est heureux de s'associer à cet événement organisé par l'association Karuna-Shechen !

En 1967, Matthieu Ricard se rend pour la première fois en Inde où il rencontre les plus éminents maîtres bouddhistes tibétains. Après avoir soutenu une thèse en génétique cellulaire à l'Institut Pasteur, il décide en 1972 de s'établir dans l'Himalaya. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Le Moine et le Philosophe, un dialogue avec son père, le philosophe Jean-François Revel, l'infini dans la paume de la main, avec l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan, Plaidoyer pour le bonheur La citadelle des neiges et l'art de la méditation. Il est le traducteur de nombreux textes tibétains. Depuis quarante ans, il photographie les maîtres bouddhistes mais aussi la vie dans les monastères, ainsi que les ouvrages d'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal. Ses photographies ont paru dans les recueils : l'Esprit du Tibet, Himalaya Bouddhiste, réalisé avec Olivier et Danielle Follmi, Tibet, regards de compassion, Un voyage immobile et Bhoutan, terre de sérénité. Matthieu Ricard vit actuellement au monastère de Shechen au Népal où il se consacre à la vie monastique. Il verse la totalité de ses droits d'auteur à l'association Karuna qui gère une trentaine de projets humanitaires menés au Tibet, au Népal et en Inde (construction de cliniques, d'écoles, d'orphelinats, d'infrastructures, etc.) ainsi qu'à la préservation de l'héritage culturel du Tibet. Depuis 1989, il est l'interprète français du Dalaï-Lama.

La méditation n'est pas affaire de mots mais de pratique. Il ne sert à rien de lire maintes fois le menu d'un restaurant ; ce qui compte, c'est de se mettre à table. Il est néanmoins utile de disposer des lignes directrices qu'offrent les ouvrages des sages du passé. Ces derniers contiennent des mines d'instructions qui exposent clairement le but et les méthodes de chaque méditation, le meilleur moyen de progresser et les pièges qui guettent le pratiquant. Etymologiquement, les mots sanskrit et tibétain traduits en français par « méditation », sont respectivement « bhavana », qui signifie « cultiver », et « gom », qui signifie « se familiariser ». Il s'agit principalement de se familiariser avec une vision claire et juste des choses, et de cultiver des qualités que nous possédons tous en nous mais qui demeurent à l'état latent aussi longtemps que nous ne faisons pas l'effort de les développer.

À l'issue de la conférence, une vente de livres sera organisée. Matthieu Ricard sera disponible pour dédicacer ses ouvrages. Les bénéfices de la conférence et du séminaire seront versés à l'association Karuna-Shechen.

Plus d'informations sur : www.karuna-shechen.org ou www.matthieuricard.org


NOS SUGGESTIONSArticles