Magazine


© D Vas
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 04/10/2012
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

L’empathie des chiens
pour les humains

Le chien deviendrait-il un exemple de compassion pour l’homme ? A la vue d’une personne en pleurs, et même si le chien ne la connaît pas, celui-ci se dirigera spontanément vers elle et tentera de lui apporter un certain réconfort par sa présence, confirmant le vieil adage consistant à dire que le chien est le meilleur ami de l’homme.

Plusieurs études tendent à prouver que les chiens pourraient sympathiser avec les hommes plus que tout autres animaux. La dernière en date (Empathic-like responding by domestic dogs (Canis familiaris) to distress in humans: An exploratory study) a remarqué que les chiens pourraient réellement être le meilleur ami de l’homme, encore plus si celui-ci était en détresse morale ou physique. Un point important à retenir est que l’animal n’a pas besoin de connaître l’individu pour ressentir sa peine. D’après la coauteure de l’étude, Deborah Custance (Université de Londres) : « Je pense qu’il y a de bonnes raisons pour soupçonner que les chiens seraient plus sensibles aux émotions humaines que les autres espèces. Nous avons domestiqué les chiens sur une longue période de temps. Nous avons effectué un élevage sélectif pour qu’ils agissent comme des compagnons. ».

Les chiens seraient donc prédestinés à réagir rapidement à nos signaux émotionnels puisqu’ils ont été habitués depuis longtemps à notre compagnie. Sans compter que les hommes ont fait se reproduire les chiens qui agissaient comme de vrais compagnons. Deborah Custance et sa collègue Jennifer Mayer, appartenant toutes deux au département de psychologie de l’Université de Londres, Goldsmiths College, ont mené une expérience pour déterminer la capacité d’empathie du chien. Celle-ci a consisté à regrouper 18 chiens de compagnie et de les confronter avec des humains dans différentes situations. Parmi les participants de l’expérience, se trouvaient les maîtres des chiens mais aussi de parfaits inconnus. Lors de la mise en situation, les participants ont fait semblant de pleurer et les chiens sont venus les consoler. Les amis canins ont réagi de la même manière avec leur maître qu’avec les inconnus, en allant frotter leur truffe et en léchant l’individu faisant semblant d’être triste. Une preuve que le chien est capable de faire preuve d’empathie envers l’humain.

L’étude de Deborah Custance et Jennifer Mayer publiée sur le site du Goldsmiths college, Université de Londres : Empathic-like responding by domestic dogs (Canis familiaris) to distress in humans: An exploratory study

Pensiez-vous les chiens capables de tels sentiments envers l’homme ?

Lire l'article sur daily geek show


NOS SUGGESTIONSArticles