Magazine


© Pipo Schumacher
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 29/05/2013

LE LIVRE À LIRE

L'esprit au-delà des neurones

Benjamin Libet
Dervy
Magazine » Enquêtes

L’inconscient, le devenir de la conscience ?

Si la conscience a un rôle prépondérant pour gérer ce qui nous arrive de nouveau dans nos vies, qu’en est-il réellement de l’inconscient ? Quel est son rôle, et comment interagit-il avec la conscience ? Enquête sur un concept mystérieux : l'inconscient.

A bien y regarder on dirait une histoire d’ange et de démon. La conscience noble et recherchée est si élégamment abordée par nos philosophes. L’inconscient, mystérieux par nature, est souvent perçu avec méfiance comme une zone d’ombre inquiétante. Est-ce réaliste ? Il se pourrait que nous ne rendions pas justice aux processus inconscients qui assurent la base de toutes nos fonctions et semblent faire preuve d’une intelligence surprenante. L’inconscient serait-il un ami invisible et insoupçonné ?

Regardez un bébé qui se concentre pour manger tout seul et mettre sa cuiller dans sa bouche. Pas toujours facile pour lui. Tant d’effort et d’attention pour faire un geste auquel nous ne pensons plus. Nous y voilà. Nous, en tant qu’adultes, n’avons plus besoin d’être conscients de nos gestes lorsque nous mangeons, marchons, écrivons, conduisons... En réalité, une majorité de ce que nous faisons au quotidien nous échappe complétement. Ce qui veut dire qu’une fois qu’une fonction est acquise, elle est rangée… dans l’inconscient. La conscience qui a été nécessaire à un moment donné pour l’acquisition de tous ces gestes, n’a plus lieu d’être. Et heureusement ! Imaginez si nous devions être attentifs à chacune de nos routines. L’inconscient prend donc en charge ces fonctions de manière à libérer notre conscience pour de nouvelles affaires. « Nietzche disait que le devenir naturel de la conscience, c’est de devenir inconscient », nous dit Jean François Lambert, ancien maître de conférence en neuroscience et président de l’Université Interdisciplinaire de Paris. ...

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles