Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 18/06/2010
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

Le savoir des peuples indigènes

Après de nombreuses années d'étude et de recherche sur le chamanisme et sur les peuples indigènes, Jeremy Narby, le célèbre auteur du Serpent Cosmique, est venu pour la première fois à l'INREES exposer ses travaux et ses différentes expériences lors d'une grande soirée...

Parti à l'âge de 25 ans en Amazonie péruvienne pour réaliser une thèse sur le développement des peuples indigènes, l'anthropologue a commencé sa conférence en nous interpellant sur la difficulté que ces peuples rencontrent pour simplement continuer à vivre dans leur environnement, tant il est soumis à une industrialisation massive, ignorante de leur culture : « Je voulais réaliser une étude montrant que ces indigènes utilisaient leurs ressources rationnellement et méritaient donc le droit de posséder leur territoire. »

Après s'être installé dans une communauté indienne, il découvre jour après jour leurs méthodes de guérison et les différents savoirs extraordinaires que ces peuples ont acquis et se sont transmis de génération en génération. Très étonné, une question hante son esprit : comment ces gens peuvent-ils savoir autant de choses à propos des plantes ? Leur réponse était énigmatique : « Nos connaissances à propos des plantes viennent des plantes elles-mêmes. » lui racontait différents chamanes, laissant entendre qu'ils communiquaient grâce à l'ayahuasca avec toutes les espèces vivantes. « Personnellement, je ne prenais pas au sérieux ce que ces indiens disaient, cela ne pouvaient pas être vrai d'après les critères de la science. Considérer qu'il y ait des informations vérifiables dans des hallucinations est la définition de la psychose. Et en plus, cela contredisait le but principal de ma recherche qui était de démontrer que ces gens utilisaient leurs ressources rationnellement... » raconte Jeremy Narby.

Jeremy Narby Après des mois d'observations et de discussions avec ces communautés, Jeremy Narby décida de goûter à l'ayahuasca, la télévision de la forêt comme l'appellent certains chamanes. Emporté par le breuvage et par les chants du chamane, Jeremy Narby se retrouve catapulté en dehors de son corps, discutant avec des serpents géants et découvrant des images totalement incroyables et irrationnels pour le jeune rationaliste occidental qu'il était. Il découvre ainsi une porte laissant entrevoir d'innombrables savoirs sur le monde animal, végétal, et sur sa propre vie. Une expérience extraordinaire qu'il raconte avec beaucoup d'émotions, 20 ans après lors de cette conférence...

Retraçant ses différents travaux, revenant sur l'histoire du chamanisme dans le monde et expliquant sa démarche de créer un dialogue entre la science et ces peuples indigènes, Jeremy Narby nous décrit avec beaucoup d'humilité comment cette expérience a remis en question sa vision du monde et son interprétation de nos connaissances.


NOS SUGGESTIONSArticles