Magazine


© Lonely / shutterstock
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 12/01/2015

A RETROUVER DANS

Inexploré n°25

La Nuit, l'invisible s'éveille...

LES LIVRES À LIRE

Les huit circuits de conscience

Laurent Huguelit
Mama Editions

La nuit pour apprendre

Laurent Fontaine
Ed. Société d'ethnologie

Des nuits et des rêves

Anne-Gaël Bilhaut
Ed. Société d'ethnologie
Magazine » Enquêtes

La nuit dévoile ses secrets

Révélant les extensions extraordinaires et insoupçonnées de notre réalité, la nuit nous rappelle l’existence d’une dimension insaisissable. Elle devient alors source d’un savoir dont de nombreuses cultures et spiritualités se sont inspirées.

On nous l’assure. Notre monde sera un jour entièrement connu et notre réalité sera à terme modélisable. Notre univers est le résultat d’une loi de cause à effet s’inscrivant dans un temps linéaire. La rationalité est le but ultime à atteindre. Mais voilà que le soleil se couche, illuminant le ciel de ses couleurs chaudes, et que la nuit jette son voile progressif, inexorable, sur des cieux qui s’assombrissent. Notre monde cartésien peut-il résister à cette grande dame aux allures insondables ? Sommes-nous si sûrs de la suprématie de nos lumières ? « Quand on y pense, la nuit est le vrai maître des lieux. La lumière a jailli de l’obscurité 380 000 ans après le big bang. Avant cela, l’univers était noir et opaque. Ainsi, la nuit qui héberge le jour sort toujours vainqueur une fois que le soleil se couche ou qu’une étoile s’éteint », indique l’astrophysicien Morvan Salez, ancien chercheur pour la NASA et le CNRS, écrivain et musicien.

Notre univers baigne ainsi dans des ténèbres primordiales, et la moitié de notre existence se déroule au cœur de cette nuit et de ses profondeurs énigmatiques. Objectivement, nous serions toujours dans le même monde… mais quel monde ? ...

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles