Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 23/09/2012
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction

LE LIVRE À LIRE

Le pouvoir bénéfique des mains

Barbara Ann Brennan
Editions Sand
Magazine » Bonnes feuilles

Percevoir l'imperceptible

Après un début de carrière comme chercheuse au sein de la NASA, Barbara Ann Brennan est aujourd’hui guérisseuse et psychothérapeute. Dans son livre « le pouvoir bénéfique des mains » elle raconte son parcours, la découverte progressive de ce qu’elle appelle le haut sens de perception lui permettant de voir, au-delà du visible, ce champ d’énergie, que nous possédons tous et qui est directement en lien avec notre état de santé. Extraits.

Howard, ouvrier retraité, vient me consulter pendant plusieurs mois. Travailler avec lui fut un délice. Lorsqu’il se présenta à moi la première fois, il avait le teint gris, souffrait continuellement du cœur et pouvait à peine circuler dans une pièce sans être épuisé. Après la première séance, son teint était rose, la douleur avait disparu. Après deux mois de soins, à raison d’une séance par semaine, il se remit à danser. J’ai travaillé avec Mary. Nous avons combiné l’imposition des mains à des médications à base d’herbes prescrites par un naturopathe afin de nettoyer ses artères encrassées. Je continue encore à renforcer et à équilibrer son champ. L’amélioration évidente de son état fut constatée par ses médecins et par ses amis. [...]

Muriel, une artiste, épouse d’un chirurgien réputé, fut ma dernière cliente du jour. Nous en étions à sa troisième séance. Trois semaines plus tôt, elle s’était présentée dans mon cabinet avec une thyroïde hypertrophiée. Pour ce premier rendez-vous, je fis appel à mon « haut sens de perception » (HSP) afin de rassembler des informations sur son état. Je pus voir que cette hypertrophie n’était pas due à un cancer et qu’avec deux séances de soins associés aux prescriptions de ses médecins la grosseur disparaîtrait sans recourir à la chirurgie. Elle me confirma que plusieurs spécialistes, consultés auparavant, lui avaient prescrit des médicaments destinés à réduire sa glande thyroïde en lui précisant que le traitement l’atrophierait quelque peu, mais qu’une intervention chirurgicale serait néanmoins nécessaire. Il était possible qu’il s’agisse d’un cancer. L’intervention avait été prévue pour la semaine suivante de notre second rendez-vous. Mais après deux séances de soins, l’opération se révéla inutile, à la grande surprise de ses médecins. Elle n’était revenue ce jour-là que pour m’assurer que sa santé s’était rétablie et que tout était rentré dans l’ordre. Et ce fut bien le cas.

Comment ces évènements, miraculeux en apparence, ont-ils pu se produire ? Qu’ai-je fait pour aider ces gens là ? Le procédé auquel j’ai eu recours s’appelle l’imposition des mains, la guérison par la foi ou guérison spirituelle. Il n’y a rien de mystérieux. Il est tout ce qu’il y a de plus honnête, bien qu’il soit très souvent d’une grande complexité. La procédure implique l’équilibrage du champ d’énergie. Je l’appelle le champ d’énergie humaine. Il existe autour de chacun de nous. Tout le monde possède un champ d’énergie, une aura qui l’enveloppe et interpénètre le corps physique. Ce champ d’énergie est intimement lié à la santé. Le haut sens de perception (HSP) est le moyen de percevoir au-delà des limites normales des sens humains. Grâce au HSP, on peut voir, entendre, goûter et toucher ce qui, normalement, ne peut être perçu. C’est une sorte de voyance dans laquelle une image se forme dans l’esprit sans avoir recours à la vue. Il ne s’agit pas d’imagination. On l’appelle parfois clairvoyance. Le HSP révèle l’interaction du monde dynamique fluide sur les champs d’énergie vitale entourant et pénétrant presque tout. Presque toute ma vie, j’ai dansé avec la mer d’énergie vivante dans laquelle nous existons. Tout au long de cette danse, j’ai découvert que cette énergie nous soutient, nous nourrit, nous fait vivre. C’est par elle que nous percevons les autres, nous en sommes pétris, elle fait partie de nous. [...]

De nos jours, bien des êtres humains amplifient la portée normale de leur cinq sens jusqu’au niveau suprasensoriel. Les preuves abondent, et dans une certaine mesure, beaucoup de gens sont dotés d’un HSP sans s’en rendre compte. La plupart pourraient les développer davantage s’ils s’y consacraient sérieusement. Toutefois, il est fort possible qu’une transformation se soit déjà opérée dans les consciences et qu’un nombre croissant d’individus soient en train de développer un nouveau sens de perception par lequel ils captent des informations sur une fréquence probablement plus élevée. Tel est mon cas. Il se peut que ce soit le vôtre aussi. Le processus s’est déroulé progressivement en moi, lentement, de façon très organique. Les nouveaux univers qu’il m’a ouverts ont presque totalement modifié ma réalité personnelle. Je tiens ce développement du haut sens de perception pour une étape évolutive naturelle de l’espèce humaine conduisant à une phase de progression. En raison de ces nouvelles aptitudes, nous ne pourrons qu’être profondément honnêtes les uns envers les autres. Nos sentiments et nos réalités intimes ne pourront plus être masqués. Ils se communiquent automatiquement à nos champs d’énergie. A mesure que nous apprendrons à percevoir cette information, nous verrons et entendrons nos congénères beaucoup plus clairement qu’aujourd’hui.


NOS SUGGESTIONSArticles