Magazine


© Mama Editions
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 28/05/2013
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction

LE LIVRE À LIRE

S'ouvrir au channeling

Sanaya Roman, Duane Packer
Mama Editions
Magazine » Bonnes feuilles

Peut-on se connecter
à un guide spirituel ?

En quoi tient le channeling, cet état de conscience qui nous permet de nous connecter à un guide spirituel? Est-ce une capacité intuitive ou plutôt un état que nous pouvons cultiver ? Dans « S’ouvrir au channeling », Sanaya Roman et Duane Packer nous proposent les instructions de leurs propres guides respectifs, Orin et DaBen.

La plupart d’entre vous ont déjà eu de brèves expériences d’un espace relevant du channeling : lorsque, par exemple, vous parlez à une personne dont vous vous sentez proche, qui est dans le besoin, et que vous sentez une sagesse vous imprégner, que vous dites des choses que vous n’aviez pas prévu de dire. Dans les moments où vous ressentez un profond amour pour un proche, quand la beauté d’un coucher de soleil vous touche, lorsque vous appréciez la délicatesse d’une fleur ou que, plongé(e) dans la prière, vous ressentez de la ferveur – toutes ces situations contiennent des éléments de cet état de conscience.
Quand une voix intérieure très claire vous dit des choses qui semblent provenir d’un niveau plus élevé que celui de vos pensées courantes, quand vous enseignez et que vous vous sentez soudain inspiré(e), quand une impulsion vous amène à dire des choses inattendues et sages, ou à toucher quelqu’un de façon inhabituelle et qui lui fait du bien, vous pouvez faire l’expérience de ce à quoi ressemble un état de channeling.

L’état de channeling crée de subtiles modifications dans votre perception de la réalité. La réponse à des questions peut vous venir facilement et sembler simple ou évidente. Il se peut même, au début, que vous ayez l’impression d’imaginer ou de créer de toutes pièces ces mots et ces pensées. Vous pouvez avoir l’impression d’être en train de vous concentrer. Vous ne voulez pas repousser votre esprit ; servez-vous-en activement pour vous aider à vous élever davantage.
Le channeling provoque en général un changement dans votre respiration et, au début, il peut s’accompagner d’une sensibilité inhabituelle dans la partie supérieure du corps. Vous sentirez peut-être de la chaleur dans les mains ou la température de votre corps augmenter. L’état de channeling est une expérience individuelle. Certains ne ressentent aucune sensation physique. Après avoir pratiqué le channeling pendant quelques temps, vous vous habituez aux sensations physiques qui peuvent l’accompagner, et il est rare que des choses inhabituelles se produisent. Certaines personnes se plaignent de l’absence de ces sensations lorsqu’elles cessent.
Lorsque vous parvenez à de nouveaux niveaux, vous pouvez parfois sentir des picotements dans le cou ou en haut du front. Certaines personnes éprouvent des sensations le long de la colonne vertébrale, ou sentent, au niveau du front, comme une énergie ou un bandeau qui les serre. Quand vous êtes en train de pratiquer, le rythme et le ton de votre voix peuvent être différents de ceux qui vous sont habituels. Elle devient parfois beaucoup plus lente et plus grave. Il est toutefois possible que votre voix ne subisse aucune modification et que vous ne ressentiez aucune sensation physique ; ne soyez donc pas à la recherche de changements ou de symptômes physiques comme indication de la présence de votre guide. (...)

Orin et DaBen : Certaines personnes mettent totalement de côté leur conscience de veille lorsqu’elles pratiquent le channeling. Elles expliquent que, pour elles, le channeling est comme s’endormir, et elles ne se souviennent de rien de ce qu’elles ont dit en tant que channel au cours de leur pratique. Les individus dont la conscience de veille disparaît ainsi au cours de leur pratique sont parfois appelés des « channels inconscients ».
Ces channels inconscients entrent en général dans des états de relaxation tellement profonds qu’ils n’ont aucun souvenir des messages de leur guide ; ils reçoivent l’énergie de ces transmissions – si ce n’est les paroles elles-mêmes – directement au niveau de l’âme, mais sont incapables de ce rappeler ce que leur guide a dit. Ce dont vous allez vous souvenir va varier en fonction de la nature de votre état lors du channeling.

D’autres channels restent partiellement conscients et, puisqu’ils peuvent se souvenir en partie de ce qu’ils ont transmis, ils sont appelés des « channels conscients ». A des niveaux divers, ces personnes sont conscientes des informations lorsqu’elles sont transmises. Certaines peuvent avoir une vague idée des messages de leur guide, mais peu de souvenirs spécifiques de ce qui s’est passé.
Certains channels comparent cela aux souvenirs qu’ils ont de leurs rêves, étant donné que le souvenir des informations qu’ils ont canalisées s’évanouit très vite. Ils peuvent se rappeler ces informations au moment même où ils sortent d’un état de channeling, mais ils sont incapables de s’en souvenir une heure plus tard. D’autres channels gardent en mémoire ce qui est dit, et se sentent parfaitement éveillés au cours de la pratique elle-même. Pour la plupart des gens, l’expérience se situe quelque part entre un état de channeling de transe profondément inconscient et un état pleinement conscient. (...)

Les personnes qui se souviennent de ce qui transparaît au cours de leur pratique ont en général le sentiment d’une grande richesse, qui dépasse le sens des mots. Elles ont l’impression d’être dans un état élargi de conscience, où chaque mot a une signification plus grande que celle dont elles se rendaient compte auparavant. Ces paroles s’accompagnent parfois de sensations de voyage. Il arrive également que ces personnes ressentent des modifications internes conduisant à un niveau vibratoire plus élevé. Certains disent que le channeling peut être comparé aux rêves : des rêves très intenses, emplis d’actions, d’émotions et souvent de couleurs. Quand la séance s’achève, ce sentiment de richesse commence à se dissiper. D’autres disent percevoir en partie d’autres royaumes. Eux-mêmes se sentent physiquement plus vastes, plus grands que d’habitude. Certains disent recevoir les messages de leurs guides sous la forme d’images qui semblent être un langage plus riche et plus complet, qu’ils traduisent ensuite en mots. D’autres ont l’impression que des « paquets » d’informations sont parachutés dans leur esprit, contenant des ensembles complets d’idées dont ils déroulent le fil à mesure qu’ils délivrent les messages.


NOS SUGGESTIONSArticles