Magazine


© Oleg Bazhenov
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 23/04/2013
  • illustration de Alessandra Buronzo Alessandra Buronzo
    Auteur

LE LIVRE À LIRE
Magazine » Enquêtes

Quelle intelligence pour les animaux ?

A quel niveau les animaux sont-ils dotés d’intelligence ? Avons-nous véritablement tout compris d’eux? Biologie, physiologie, biochimie... La science s’étonne encore de certains de leurs comportements.

« Bonjour, je suis dans l’obligation d’annuler mon rendez-vous de tout à l’heure, car je ne trouve plus mon chat. » En décrochant le téléphone de leur cabinet, tous les vétérinaires ont entendu cette phrase au moins une fois dans leur vie professionnelle. Comment un chat peut-il savoir que son maître a l’intention de l’emmener chez le vétérinaire ? C’est pourtant souvent ce qui se passe, même si le propriétaire – parfois déjà habitué au comportement fugitif de l’animal – fait tout ce qu’il peut pour ne pas montrer de façon évidente son intention. On dirait que le chat arrive à deviner les pensées et les intentions. Et lorsque ces dernières semblent ne pas être à son goût, il prend les devants et… manque à l’appel ! Les gens racontent que même en faisant semblant de rien ou en ne sortant le panier utilisé pour le transport qu’à la dernière minute, le chat se cache quelques heures avant le rendez-vous. S’il passe la nuit dehors, le matin suivant le chat ne se présente pas devant la maison comme il le fait habituellement.


Des comportements inexpliqués


Docteur ès sciences naturelles de l’université de Cambridge, Rupert Sheldrake s’est intéressé de près aux comportements inexpliqués des animaux. Il a voulu vérifier l’importance du phénomène. « Nous avons mené une enquête auprès des cliniques vétérinaires du nord de Londres référencées dans l’annuaire. Nous avons questionné les vétérinaires, leurs assistantes ou les personnels de l’accueil et demandé si, d’après eux, certains propriétaires de chat annulaient leur rendez-vous parce que leur animal avait disparu. Sur 65 cliniques sondées, 64 ont répondu que ces annulations étaient très fréquentes. La clinique restante avait abandonné le système des rendez-vous pour les chats : les gens devaient tout simplement se présenter, sans prévenir, avec leur animal et le problème se trouvait ainsi résolu. »

Cette réceptivité aux intentions humaines n’est pas l’apanage des félins. Marie-Noëlle Baroni, propriétaire d’une ferme itinérante, sillonne l’Europe pour montrer aux grands comme aux petits les animaux qui habitent la ferme et la forêt. Dans sa propriété cohabitent des espèces de toutes sortes. Elle se souvient très bien du jour où elle a voulu vendre l’un de ses chevaux. Lorsque les acheteurs se sont présentés à la maison pour voir l’animal, Marie-Noëlle a constaté avec étonnement que le cheval était introuvable.
Où pouvait-il être ? À plusieurs, ils ont fouillé l’immense parc de 100 hectares, mais en vain. Impossible de mettre la main sur le cheval. Les acheteurs sont repartis. Le lendemain, une fois le « danger » éloigné, le cheval est réapparu comme par enchantement. Les acheteurs ont décidé de revenir pour finaliser l’opération. À trois reprises, le même scénario s'est reproduit. La propriétaire a fini par comprendre le message. Le cheval ne voulait pas quitter ses lieux familiers. Marie-Noëlle a décidé de le garder et le cheval ne s’est plus jamais caché. « Encore aujourd’hui, je me demande où il a pu se cacher ! Nous étions plusieurs, nous connaissions chaque parcelle du domaine et à trois reprises nous n’avons pas vu cet animal ! », dit-elle en souriant.

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles