Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 13/11/2014
Magazine » Air du temps

Urgence,
un spectacle pour reprendre vie

Les personnes qui ont frôlé la mort rapportent souvent que cela leur a redonné l’envie de croquer la vie à pleines dents. Et si vous participiez à une pièce de théâtre dont le but est exactement de provoquer ce genre de réaction en vous ?

Il est des formes théâtrales surprenantes. En entrant dans le spectacle parisien Urgence, vous êtes seul spectateur pour 6 comédiens. On vous accueille comme si vous arriviez à l’hôpital après un malaise inquiétant. Une infirmière vous demande sur le ton le plus professionnel de remplir un questionnaire médical sur lequel vous pourrez lire : « Aujourd’hui vous avez été victime d’un malaise. Pas de panique, notre équipe urgentiste va vous prendre en main. Une nouvelle vie est possible tous les jours ». Et c’est parti. Allongé(e) sur un brancard, on vous amène dans une salle de réanimation. Là, une équipe « médicale » vous prend en main. On vous pose des questions, vous entendez le bruit des machines. Et voilà que les événements s’accélèrent, s’emballent même : vous faites un arrêt cardiaque. D’un seul coup, tout change, la bande sonore vous l’indique, vous basculez, tout devient très lent. Pendant 4 minutes, vous vous retrouvez dans une bulle hors espace-temps…

« Je cherche à faire de l’art utile depuis toujours, et je me suis dit que ce dont nous avons besoin aujourd’hui est de retrouver des pulsions de vie », explique la créatrice Gabriella Cserháti, qui a monté le spectacle avec le collectif GK. Travaillant en collaboration avec une infirmière anesthésiste afin de créer un cadre réaliste et surtout, sécurisant, ils ont aussi bénéficié de conseils de médecins et fait tester le dispositif par un psychologue afin de ne pas produire de traumatisme. « Au-delà de la prise de conscience de la mort, nous proposons quelque chose de beaucoup plus important : de réaliser que vous êtes en vie. C’est maintenant qu’il faut faire quelque chose de chouette de votre existence. Il n’y a pas de plus tard pour s’occuper de soi », s’enthousiasme la cinéaste hongroise.

Ce spectacle est ainsi une invitation à revoir nos priorités : que voulons-nous vraiment faire de notre vie ? « Il y a certaines choses qui me touchent dans les premiers travaux d’Alejandro Jodorowski, dont les actes psycho-magiques. J’ai toujours trouvé ça intéressant. Pour ceux qui choisissent d’investir ce terrain sur ce mode-là, c’est un peu comme si ce spectacle était un immense acte psycho-magique », souligne Gabriella Cserháti. Cette forme de théâtre, qui délocalise sa performance afin de mettre le spectateur au cœur de la scène, offre alors une opportunité de faire un bilan. 4 minutes passées dans un simulacre d’arrêt cardiaque, ça vous évoque quoi ?

Plus d’informations


NOS SUGGESTIONSArticles