Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 09/04/2015

A RETROUVER DANS

Inexploré n°12

Corps-Esprit / Hommage à David Servan-Schreiber
Magazine » Air du temps

Une vie pleine de sens

L’écrivain et psychologue Marie de Hennezel, auteur de "La chaleur du coeur empêche nos corps de rouiller" et de "La mort intime", a maintes fois accompagné des personnes en fin de vie. Les leçons apprises à leur chevet ne se sont jamais démenties.

"Tout ce qui compte au moment ultime, c’est d’avoir aimé et reçu de l’amour. Je le vois chez des personnes très lucides lorsqu’elles vivent leurs derniers moments. Pour elles, la question de la foi religieuse ou de ce qu’il y a après la mort n’est pas la plus importante. J’ai eu de longues conversations avec une amie qui est en fin de vie. Elle est si faible qu’elle ne peut plus se lever, et peut à peine taper sur les touches du téléphone. Ce matin elle m’a appelée pour me souhaiter mon anniversaire. Je vois que donner des signes d’amour à tous les gens autour d’elle est la seule chose qui lui importe. Je cite souvent cette phrase de Saint Paul : « Tandis que notre homme extérieur s’en va en ruine, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. » Effectivement, quand on approche de la mort, l’homme extérieur va en ruine. Très tôt, les signes du vieillissement arrivent. Ils sont angoissants dans une société qui valorise uniquement le corps jeune, en pleine forme. Des personnes sont tellement obsédées par la ruine du corps que cette dernière entraîne celle de l’esprit et du coeur. Ils se replient sur eux-mêmes, se plaignent sans arrêt. Mais vous en avez d’autres qui ont compris que quelque chose en eux ne se détériorerait pas. Le corps bénéficie de la mutation. C’est aussi ce que j’essaie de dire aux gens qui ont peur de vieillir. Il y aura l’usure de la vieillesse, mais leur esprit et leur coeur ne vieillira pas s’ils le nourrissent et donnent à la spiritualité et à l’affectivité toute leur place. Nous avons une responsabilité qui est d’entretenir ces émotions positives pour faire face au vieillissement du corps. Les gens de ma génération sont conscients que leurs enfants s’inquiètent beaucoup de la manière dont nous allons vieillir. Si nous pouvons leur faire passer ce message que nous pouvons bien vieillir parce que nous allons nous occuper de notre intériorité et développer ces émotions positives, nous leur faisons un vrai cadeau."


NOS SUGGESTIONSArticles