Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 05/09/2012
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction

LE FILM À VOIR

La Ligne verte

Frank Darabont
Magazine » Air du temps

Le condamné de « La Ligne verte »
est décédé

Michael Clarke Duncan, qui avait joué le rôle d'un condamné à mort accusé à tort et doté de pouvoirs surnaturels aux côtés de Tom Hanks dans la Ligne Verte, est décédé ce lundi.

L'acteur noir américain Michael Clarke Duncan, qui avait notamment été nominé aux Oscars pour son rôle dans La Ligne verte, est décédé lundi 3 septembre 2012 à New York des suites d'un infarctus à l'âge de 54 ans. « C'était un grand homme avec un coeur énorme, c'était un honneur et un privilège de le représenter », a déclaré son manager Dan Spilo.

Sa performance dans La Ligne verte, où il joue aux côtés de Tom Hanks le rôle d'un condamné à mort accusé à tort et doté de pouvoirs surnaturels, l'a révélé au grand public.



L'essentiel de l'histoire se déroule dans le Couloir de la Mort d'une prison d'état, en Louisiane.

Un jour de l'année 1935, arrive dans ce pénitencier, à la grande surprise du gardien chef Paul Edgecomb (Tom Hanks), un prisonnier noir à la carrure impressionnante. La crainte des matons laisse rapidement place à des sourires lorsqu'ils s'aperçoivent que ce mastodonte a conservé une âme d'enfant. Mais comment ce gentil géant, qui répond au doux nom de John Coffey (Michael Clarke Duncan) et qui a peur du noir, a-t-il pu violer et assassiner deux fillettes ? C'est alors que les gardiens de prison découvrent que ce grand gaillard provoque des miracles Divins. Il soigne, redonne la vie, et « avale »  les tumeurs... tel un envoyé de Dieu.

Une fresque impressionnante, à voir ou à revoir, où Michael Clarke Duncan incarnait sans doute l'un de ses plus beau rôle.


NOS SUGGESTIONSArticles