Magazine


© Olivier Seignette
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 22/12/2015

A RETROUVER DANS

Inexploré n°29

Esprit es-tu là ? Quand l'invisible nous guide

LE LIVRE À LIRE

Tout est en vous

Amma
Éditions Points

LE FILM À VOIR

Un + une

Claude Lelouch
Magazine » Entretiens

Claude Lelouch :
"Le hasard est mon
meilleur conseiller"

Depuis cinquante ans, Claude Lelouch esquisse le portrait d’une humanité en équilibre instable sur le fil invisible qui la guide.
Pour Inexploré, le cinéaste de renommée internationale revient sur sa démarche, sa rencontre avec Amma,
la magie du hasard et le sel de la vie.

Une journée grise d’octobre, le cadre impersonnel du Parc des expositions de Cergy-Pontoise, en région parisienne. Familles avec enfants, vieilles dames distinguées, groupes d’amis aux allures de hippies : venues parfois de loin, des milliers de personnes attendent qu’Amma les prenne dans ses bras. Des heures durant, la sage Indienne serre des gens sur son cœur, sans jamais se départir de sa présence ni de son sourire. En l’espace de quarante ans, sur les cinq continents, elle en a étreint plus de 35 millions. Parmi eux, ce soir-là : le cinéaste Claude Lelouch et la comédienne Elsa Zylberstein. Sur scène, à la demande des organisateurs, ils lui remettent une couronne de fleurs ; dans un éclat de rire complice, elle leur jette à son tour des pétales de rose puis les prend dans ses bras. Ces trois-là se connaissent déjà…

« Amma est peut-être la personne qui m’a le plus épaté dans la vie, dit le réalisateur. Elle m’a regardé comme jamais une femme ne m’avait regardé ! La rencontrer m’a donné plus de plaisir que ma Palme d’or et mes Oscars. » Quelques semaines plus tard, dans le cadre confortable de son bureau parisien, Claude Lelouch revient sur la genèse du film dans lequel Amma incarne son propre rôle. De sa découverte de l’Inde, de son regard sur la vie, de son rapport à la mort, il parle l’œil pétillant, curieux, spontané et franc. Ça tourne.

Comment est né “Un + une” ?

C.L. : Les phénomènes de la création sont difficiles à expliquer. Je suis un grand curieux. Tout m’intéresse, tout me passionne. Mon magasin est ouvert nuit et jour ! Les histoires que je raconte sont celles que je croise à longueur de journée. L’observation m’a toujours beaucoup renseigné. Un + une est parti d’un coup de fil de Jean Dujardin et d’Elsa Zylberstein. ...

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles