Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 25/06/2012
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

Des indices quantiques
d'un monde parallèle ?

Publiant leur étude dans la revue European Physical Journal C, des chercheurs italiens suggèrent que les neutrons, dans certaines circonstances, pourraient osciller entre notre monde et un monde parallèle invisible constitué de « particules-miroirs ». (Lu sur Maxi-sciences)

Selon des travaux expérimentaux effectués à l'Institut Laue-Langevin (France) par l’équipe du Dr Anatoly Serebrov, dans certaines conditions, des neutrons libres soumis à un champ magnétique… disparaissent ! Où passent-ils donc ? Dans un monde parallèle – invisible – composé de particules-miroirs, répondent le Dr Zurab Berezhiani et le Dr Fabrizio Nesti, physiciens à l'Université de l'Aquila (Italie), qui ont analysé l’expérience de leurs collègues français.

« Elle pourrait être interprétée à la lumière d'un hypothétique monde parallèle constitué de particules-miroirs. Chaque neutron aurait la capacité de transiter vers son ‘jumeau-miroir’ invisible, et inversement, oscillant d'un monde à l'autre. La probabilité d'un tel événement de transition a été prévue [théoriquement] sensible à la présence de champs magnétiques, et pourrait donc être détectée expérimentalement », explique le Dr Berezhiani cité par Sci-news.

Ne prenant que quelques secondes, cette oscillation de la particule entre un état de neutron et un état de ‘neutron-miroir’ ne serait pas incompatible avec les limites actuelles de la physique. Loin d’être sortie d’un roman de science-fiction, cette hypothèse de l'existence de particules-miroirs avait déjà été évoquée dans divers contextes scientifiques, notamment pour expliquer la nature de la fameuse ‘matière noire’ qui constituerait une grande partie de l’Univers.

Lire l'article sur Maxi-sciences


NOS SUGGESTIONSArticles