Magazine


© D.R.
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 04/01/2016

LE LIVRE À LIRE
Magazine » Pratique

Les esprits de la nature
nous guident

Y-a-t-il des esprits dans la nature, disposés à nous conseiller sur nos choix de vie ? Réponse de Loan Miège,
à travers "l'Oracle des esprits de la Nature".

Depuis la nuit des temps, l’homme a souhaité connaître le futur. Dans certaines civilisations, on ne prenait pas une décision importante sans se référer aux oracles, ces messages « donnés » par les dieux eux-mêmes à une prophétesse assistée par des prêtres. La sècheresse allait-elle s’interrompre ? Allait-on avoir une bonne récolte ? Devait-on construire un pont ? On se fiait aux oracles. Cette divination, dans la Grèce antique, était considérée comme ayant « le Dieu en soi ». Pour les Tibétains, l’oracle de Nechung officie encore aujourd’hui à Dharamsala où il occupe, grâce à sa médiumnité, le rang de vice-ministre. Depuis des années, la pratique s’est démocratisée en se répandant dans le monde. On a défini les oracles comme étant la réponse donnée par une divinité à un être humain dans un lieu précis, lors de rites bien déterminés. Et cette tradition se maintient de façon ludique, sous la forme de cartes que l’on consulte lorsqu’on s’interroge suite à une situation critique. Il en existe plusieurs, L’oracle des Anges de Doreen Virtue étant le plus connu. Nous nous sommes penchés sur une nouveauté : L’oracle des esprits de la Nature de Loan Miège.


Comprendre comment ça marche


D’après la médium, un oracle est une sorte de guide spirituel qui pourrait nous accompagner au quotidien et nous mettre en relation avec des forces de la nature présentes autour de nous afin d’y voir clair sur une situation précise. Esprits ? Forces ? Energies ? Quelque chose, une forme de vibration, nous inciterait à tirer la carte qui répondrait à la question que l’on vient de se poser, qu’elle soit sur le plan matériel ou spirituel. Entrons dans les détails. En premier lieu, il faut purifier les cartes en les mettant en contact avec la terre. On demande alors à la conscience de la Nature de bien vouloir nettoyer le jeu. On entre ensuite dans la deuxième phase. Tout d’abord, battre les cartes et les étaler face cachée, devant soi. Puis, en se recueillant, s’interroger à voix haute. Ainsi on peut demander : Quel éclairage pour telle situation ? Que dois-je faire pour que telle personne me considère différemment ? Ou de manière encore plus vaste : Que dois-je expérimenter aujourd’hui ?

A l’aide du livret qui accompagne les cartes, lire le message et se laisser envahir par les émotions. Les indications aideraient à notre épanouissement et nous montreraient comment agir. On peut également, et c’est l’originalité de cet oracle, poser une question à plusieurs. Dans un couple, une carte est tirée par elle, une autre par lui et une troisième, d’un commun accord, pour aider la relation. Même chose s’il s’agit de parents avec leur enfant. Face à une situation qui demande un éclairage, on peut interroger l’oracle, ensemble. La carte sert de porte d’entrée vers l’univers des esprits de la nature. Très souvent, un mot crée un déclic. C’est troublant ! Un jeune homme se demande s’il doit privilégier une orientation dans le cinéma plutôt qu’une autre piste, cartésienne et rassurante… La carte tirée est celle des lutins.

C’est ainsi que la solution s’impose en nous.

Ces petits êtres préconisent la pensée suivante : « La créativité et la beauté sont tes alliés, développe tes talents artistiques en toute liberté ». Un autre exemple avec une personne qui s’interroge sur le devenir de sa société. La carte qui s’est imposée, le dragon, annonce : « Ne crains rien, tu es protégé matériellement, physiquement, mentalement et spirituellement, ajuste ton bouclier et agit ». Et c’est ainsi que la solution s’impose en nous. Une force alliée nous montre la voie.

L’auteur insiste néanmoins sur l’intention à mettre dans la question. Nous sommes face à des esprits de la nature et il est important de se faire accepter. « Rester dans le contrôle est contre-productif », ajoute-t-elle. Elle recommande l’humilité dans le choix des mots. Privilégier : « J’aimerais savoir quel message tirer de cette situation », plutôt que « Je voudrais… ». Ainsi, les esprits de la nature auront à cœur de nous guider. Voilà pour le message. Et pour tous ceux qui ne veulent pas s’arrêter là et qui espèrent trouver dans cet oracle des exercices concrets, Loan Miège a associé chaque carte à une expérience. L’idée est de poursuivre l’initiation en continuant à évoluer avec les esprits de la nature. On tire à nouveau une carte et on lit le paragraphe « Pratique ». A condition de prendre l’affaire au sérieux, les esprits de la nature deviendraient de vrais alliés. On y apprend à renforcer les liens d’amour avec ses proches grâce à l’elfe des bois, à se régénérer et à augmenter son énergie avec l’aide des fées des arbres, à rêver à des solutions grâce à la licorne ou même à invoquer un esprit de la nature dans l’idée d’un partenariat. Quarante-cinq cartes composent le jeu et donnent de quoi gagner en harmonie avec son environnement et surtout avec soi-même.


Cheminer dans le calme et la volupté


Très souvent face à une épreuve, nous sommes confrontés à nous-même et nous avançons en ayant le sentiment de reculer, trop impliqués par les enjeux personnels pour y voir clair. Les thérapeutes vers lesquels nous nous tournons proposent d’affronter la situation dans une forme de souffrance. Nous revisitons certains événements pour regarder là où ça fait mal. La situation, avant de s’améliorer, n’en devient que plus difficile à vivre.

Par leur présence, ils rétablissent l’harmonie
en nous.

Avec cet oracle, la nature nous offre une voie complémentaire qui nous ouvre en douceur vers le merveilleux. Nous devenons responsable du processus, tout en accueillant une aide bienveillante. D’après Loan Miège, les esprits de la nature peuvent être des guides qui nous mènent vers notre chemin spirituel. Et pour se connecter au mieux, un petit bout de jardin suffit, quelques plantes sur un balcon, un parc naturel ou mieux encore, une forêt.

Car en plus de l’aspect ludique de l’oracle – je m’interroge, je pose une question, je tire une carte, j’obtiens une indication – l’auteur rappelle que notre vie matérielle et civilisée nous a coupé de l’énergie bienfaitrice de la nature. Parfois, il suffit d’une série d’épreuves pour que nous soyons totalement déconnectés de notre propre énergie vitale. Et c’est là que les esprits de la nature pourraient nous aider. Par leur présence, ils rétablissent l’harmonie en nous. Nous avons tous expérimentés le plaisir d’une promenade dans les bois, entourés de vieux arbres et de la délicate odeur des fougères. Sans même avoir conscience du processus, une fois rentrés chez soi, nous nous sentons apaisés, revigorés et les problèmes semblent oubliés. Trop souvent, la vie s’emploie à nous « dé-naturer ». Cet oracle des esprits de la nature propose un voyage qui commence au cœur de soi-même et qui nous mène à redécouvrir la beauté et la richesse de la nature.


NOS SUGGESTIONSArticles