Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 07/07/2012
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

La particule de Dieu :
Stephen Hawking perd son pari

La révolution annoncée par la dernière découverte scientifique autour de Boson de Higgs aura-t-elle lieu ? Stephen Hawking révèle, lui, avoir perdu son pari. Le célèbre astrophysicien britannique pensait que la particule de Higgs, aussi appelé « la particule de Dieu », ne serait jamais trouvée par les physiciens.

L'astrophysicien Stephen Hawking a déclaré mercredi à la BBC qu'il avait parié 100 dollars que la particule de Higgs ne serait jamais trouvée. Pas mauvais perdant pour autant, il prédit que Peter Higgs se verra décerner le Prix Nobel.

Les résultats annoncés mercredi par l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) «suggèrent fortement que nous avons trouvé la particule de Higgs, la particule qui donne une masse aux autres particules », a dit Stephen Hawking. « C'est un résultat important et cela devrait valoir à Peter Higgs le prix Nobel », a encore estimé l'astrophysicien et auteur britannique à succès.

« Mais c'est dommage aussi parce que les grandes avancées de la physique sont venues d'expériences qui ont donné des résultats que nous n'attendions pas », a-t-il poursuivi. « Pour cette raison, j'avais fait le pari avec (le physicien) Gordon Kane de l'Université du Michigan que la particule de Higgs ne serait pas trouvée. Il semble que j'ai perdu 100 dollars », a ajouté l'astrophysicien.

Peter Higgs, 83 ans, avait eu un éclair de génie, en 1964, en postulant l'existence d'une particule théorique, dont les physiciens du CERN viennent, peut-être, de retrouver la trace après une longue traque.

Dans son dernier livre, Stephen Hawking annonçait également que Dieu n'existait probablement pas. Bonne ou mauvaise intuition ? L'avenir nous le dira peut-être un jour.

Lire l'article sur 20 minutes


NOS SUGGESTIONSArticles