Magazine


© Sébastien Duijndam
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 25/06/2015

A RETROUVER DANS

Inexploré n°27

La sexualité
pour s'éveiller au sacré
Magazine » Entretiens

Pascal Légitimus : une petite voix m'indique si ça va marcher...

Si il a fait de l’humour son mode d’expression favori, Pascal Légitimus nourrit bien d’autres passions. Il nous parle avec enthousiasme des mondes invisibles, d’intuition, de médiumnité et d’écologie...

Tout se passe par textos. Il aura 10 minutes de retard. Je l’informe que je suis assise sous la grande verrière du café où nous avons rendez-vous. « Je suis assis dans ma voiture », me répond-il. Je rigole. J’ai rendez-vous avec Pascal L.gitimus. Largement connu comme l’un des trois Inconnus – seuls artistes à avoir remporté un Molière (théâtre), un César (cinéma), un 7 d’Or (télévision), et plusieurs Victoires de la musique –, avec ses comparses Bernard Campan et Didier Bourdon, cet homme profondément concerné et percutant est bien plus qu’un amuseur de foules. Acteur et réalisateur, il n’a cessé de diriger de nombreux projets et d’apparaître au théâtre, à la télévision et au cinéma. En coulisses, Pascal Légitimus s’engage aussi pour l’environnement et s’intéresse de près aux mondes invisibles.


Vous êtes un des acteurs chouchous du grand public et aussi un grand créatif. Comment vous vient votre inspiration ?

P.L. : Je suis créatif depuis tout jeune parce que j’ai des choses à dire. J’ai toujours beaucoup observé le monde autour de moi en essayant de me forger ma propre opinion sur les choses. Mon père disait que j’avais « la vista » – quand on ne parle pas mais qu’on regarde beaucoup. À l’époque, je ne comprenais pas trop ce que ça voulait dire. Mais c’est vrai que j’étais un enfant plutôt introverti, qui observait. ...

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles