Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 18/03/2013
  • redigé par INREES INREES
    La rédaction
Magazine » Air du temps

Le quotient intellectuel :
une notion dépassée ?

Et si la notion de QI n’était pas assez riche pour évaluer l’intelligence d’un individu ? D’autres formes d’intelligence font l’objet d’études comme l’intelligence sociale, émotionnelle, pratique, mais aussi créative. Explications.

Le fameux test du Quotient Intellectuel cerne une forme d’intelligence que l’on pourrait qualifier d’ « académique » car c’est la plus sollicitée dans les apprentissages scolaires. Elle fait notamment appel à la compréhension verbale, au raisonnement logique, à la visualisation spatiale, et à la mémoire. Mais faut-il pour autant réduire l’intelligence à ces seules notions, laissant si peu de place à d’autres qualités ?

De plus en plus de recherches étudient désormais d’autres formes d’intelligence. L’intelligence sociale, par exemple, est celle qui nous permet de comprendre les pensées et les sentiments d’autrui, et ainsi de pouvoir mieux interagir avec la personne. L’intelligence émotionnelle se caractérise par la capacité à connaître et à réguler ses propres émotions ainsi que celles des autres. Elle représente un atout pour guider la réflexion et l’action. L’intelligence pratique est la faculté d’adaptation de ses ressources cognitives aux situations, et la capacité à résoudre les problèmes rencontrés dans la vie quotidienne. Enfin, la créativité est l’aptitude à réaliser des productions qui soient à la fois nouvelles, originales, et adaptées au contexte.

Même si ces différentes formes d’intelligence ne jouissent pas encore de la même considération que le quotient intellectuel, elles nous aident à évoluer dans les différents domaines de notre vie, à évaluer les situations, et à prendre les décisions en conséquence. Pour Jacques Lautrey, ancien professeur à l’Université Paris Descartes, « il est beaucoup plus intéressant et informatif de caractériser une personne par son profil sur les différentes composantes de l’intelligence, que par un chiffre global comme le QI. »

Lire l'article sur Atlantico


NOS SUGGESTIONSArticles