Magazine


© Joëlle Chautems / Ed. Favre
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 27/07/2012
Magazine » Pratique

Se ressourcer auprès des arbres

Et si vous profitiez des vacances pour vous rapprocher de la nature, et en particulier des arbres ? Savez-vous qu'il est possible de communiquer et de se ressourcer auprès d'eux ?

De tout temps, les hommes ont toujours entretenu une relation privilégiée avec les éléments de la nature. Aujourd'hui, avec l'urbanisation et la modernisation de la société, ce lien s'est perdu. Certaines personnes fuient même ces étendues de paysages magnifiques de peur de s'ennuyer. Pourtant, la nature a tellement à nous offrir et à nous apprendre. En cas de stress, de fatigue ou de surmenage, une petite « cure de vert » nous étonne toujours par ses nombreux bienfaits.
Et si vous profitiez justement des vacances pour vous rapprocher de la nature, et en particulier des arbres ? Savez-vous qu'il est possible de communiquer et de se ressourcer auprès d'eux ? C'est ce qu'explique Joëlle Chautems dans son livre « Guide des arbres extraordinaires de Suisse romande » aux éditions Favre. Que ce soit dans votre jardin, ou dans une forêt, prenez le temps de vivre ces moments uniques.

Osez vous lancer !


La première des démarches consiste bien sûr à vous lancer ! Se rapprocher des éléments de la nature n'est plus trop dans nos habitudes. Alors, prendre dans ses bras un tronc d'arbre, l'idée peut paraître saugrenue. Surtout dans un lieu public, pensez-vous... N'ayez pas peur du regard des autres, la période des vacances est aussi faite pour s'aventurer sur de nouveaux chemins. Trouvez le moment et le lieu idéal pour vivre cette expérience.

Choisissez votre arbre


Dirigez-vous de préférence vers un arbre majestueux et puissant régnant pleinement sur son territoire. Un arbre qui respire la santé vous transmettra une belle énergie. A contrario, il n'est jamais bon de se connecter avec un arbre malade, cassé, ou étrangement petit. Cela peut être le signe qu'il se trouve sur un site malsain (croisement de réseaux telluriques négatifs, ancien champ de bataille...).

Le rituel du salut


Les arbres sont vivants, comme nous. Certains disent qu'ils ont une âme, un esprit. Ainsi, saluer un arbre est une manière de se présenter à lui, de lui témoigner votre respect et de lui demander l'autorisation d'entrer en contact avec lui. Avant de vous approcher, vérifiez bien qu'il accepte votre présence ! Pour cela, mettez-vous à une certaine distance de lui de façon à respecter son champ énergétique. Essayez de ressentir cette délimitation, en vous aidant par exemple de vos mains. Il est possible de ressentir une densité d'air différente à ce niveau-là. Une fois cette zone déterminée, saluez cet arbre ! Vous vous sentirez ensuite comme appelé vers lui, ou bien juste accepté.

A l'écoute de vos sens


Approchez doucement l'arbre. Prenez contact avec lui. Faites ce qui vous passe par la tête : appuyez-vous contre son tronc, de dos ou de face, posez vos mains sur ses branches, votre front contre son écorce. Utilisez ensuite vos différents sens pour découvrir la nature de cet arbre. Joëlle Chautems recommande ainsi : « Sentez son parfum, caressez son écorce, écoutez le chant du vent dans les feuillages, mettez-vous pieds nus et sentez la terre sous vous ». Que vous apprend cette expérience ? Dans la vie quotidienne, nous prenons rarement le temps d'être à l'écoute de nos sens et de nos perceptions. Offrez-vous ce cadeau, savourez ces délicieux moments.

Ressourcez-vous auprès de lui


L'auteur nous informe qu' « une fois le contact établi, la circulation d'énergie est directement active entre l'arbre et vous-même. ». Si vous souhaitez vous ressourcer profondément, appuyez-vous contre son tronc ou tenez une de ses branches dans votre main en fonction de sa taille. Mettez-vous ensuite dans un état de calme intérieur. Essayez de ressentir la respiration de l'arbre en respirant profondément à ses côtés. Selon Joëlle Chautems « un nettoyage inconscient de vos centres énergétiques pourra se faire grâce à cette cohésion respiratoire ».


© Joëlle Chautems / Ed. Favre

Dialogues intérieurs


Après ces différentes expériences, vous pouvez aussi essayer de communiquer avec cet arbre. Pour Joëlle Chautems, « un arbre peut vous aider à développer votre sensibilité et vous ouvrir aux mondes subtils rien que par sa présence. Il suffit de lui demander de vous enseigner. » Faites le vide en vous et posez une question. Soyez ensuite à l'écoute ! Certains entendront directement une phrase dans leur tête ou au fond de leur coeur. Pour d'autres, ce sera sous forme d'énergie, sans qu'il y ait forcément de compréhension intellectuelle. Faites l'expérience !

Enfin, remerciez- le !


L'auteur insiste, ne partez jamais sans remercier l'arbre pour tout ce qu'il vous a apporté. Elle aime comparer l'arbre à un hôte : « quand on rend visite à un arbre, c'est comme aller boire un thé chez un ami : on sonne, on attend qu'on nous ouvre la porte, on respecte son lieu, on partage, on ne fait pas que prendre mais on donne aussi de soi, et quand on repart on le salue, on le remercie pour son accueil et on lui dit au revoir. »


NOS SUGGESTIONSArticles