Magazine


© CaroMont Health
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 26/03/2014
Magazine » Air du temps

Un sourcier provoque des fouilles

Un sourcier signale avoir décelé un corps sur le site d’une future décharge. Le juge ordonne des fouilles. Etonnant.

Le Procureur de la république d’Argentan (Orne) a conscience que sa décision est pour le moins inhabituelle. Mais le sourcier duquel il tient ses informations est connu pour avoir, au seul moyen de ses baguettes, localisé plusieurs corps enfouis de soldats tués pendant la Seconde guerre mondiale.

Le sourcier était venu sur le lieu de la future décharge avec un groupe de personnes pour évaluer la profondeur de la nappe phréatique. « Soudain son visage s’est figé. Il a alors regardé au loin en silence pendant un long moment, mais sur le coup, il n’a rien dit », raconte Valéry Sandoz, présente dans le groupe. Ce n’est que dans les jours qui suivent que le sourcier lance une véritable bombe en déclarant à la justice qu’il a décelé sur le site la présence d’un corps enterré. Il affirme même connaître son identité, un personnage de la région qui a mystérieusement disparu en novembre 2012.

La juge d’instruction en charge de l’affaire accepte de faire ouvrir le site afin que les moyens soient mis en œuvre pour retrouver le corps. L'un des fils du disparu est soulagé de cette décision : « Il faut aller au bout de l'investigation, qu'on en ait le cœur net. On ne peut vivre avec l'idée que peut-être notre père est enterré là, à 300m de la maison, et ne pas se donner les moyens d'aller le vérifier. Il faut simplement espérer que ce témoignage n'a pas d'autre but que la vérité. C'est trop grave pour jouer avec nos sentiments ». Réponse dans quelques semaines. Ce ne serait pas la première fois qu’un sourcier apporte son aide à la résolution d’une enquête.

Lire l’article sur leparisien.fr


NOS SUGGESTIONSArticles