Intervenants

+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

Communauté » Intervenants

Frank Bruno

Frank Bruno

en bref Biographie

À 18 ans, Frank Bruno se trouve en plein conflit du Liban, sur le porte-avions Foch. Un avion de chasse écrase sa jambe droite. Verdict : amputation tibiale, un début de gangrène, quinze opérations et des souffrances infinies. Mais la vie est trop belle pour se plaindre. Il rejoint l'école des moniteurs de plongée sous-marine. Malgré une hiérarchie très douteuse de ses capacités d'homme grenouille, il sort major de promotion. Comment transformer le drame en reconstruction ? Peut-être en décidant de choisir sa vie. À bord de son bateau, il accomplit un long périple en Méditerranée qui lui insuffle le profond désir d'aider les blessés de la vie. Son embarcation se nomme Cabochard ! Après quatre ans d’oisivetés maritimes, il rentre sur son île en Corse et créé une école de plongée, puis une association : Bout de vie, qui aide les handicapés à surmonter leur différence. Le but est d'organiser des stages gratuits de plongée sous marine pour des personnes amputées. À travers ses défis sportifs, Frank Bruno prouve que des handicapés peuvent être d'immenses athlètes : ascension du Kilimandjaro en 2004 puis, en compagnie de Dominique Benassi (huit titres de champion du monde handisport) la traversée de l'Atlantique à la rame. Suivra une course en autonomie de 114 km jusqu'au pôle Nord et, au printemps 2007, une traversée de 410 km, en autonomie complète et d'ouest en est, du Groenland... Une grande leçon de vie. En janvier 2008, il se transforme en guide polaire et amène dans son sillage quatre jeunes amputés dont deux insulaires, dans une croisière australe qui leur fera poser leurs prothèses sur les plages de la péninsule Antarctique. A son retour, il devient coach mental de l'équipe pro de hockey sur glace de Genève GSHC. Janvier 2009, à la tête d’une cordée en Argentine pour rejoindre le plus haut volcan du monde, une petit voix lui dit de stopper, à quelques mètres du sommet. Deux alpinistes locaux y arriveront, l'un deux est encore là-haut dans une crevasse. Novembre 2009 il se voit décerner le prix Peter Bird SPB par la guilde européenne du raid. Eté 2010, en solitaire, il descend le fleuve Yukon en kayak. Des milliers de kilomètres au cœur de l’Alaska. Enfin en été 2012, expédition Arcticorsica : 5500km en kayak et en vélo, depuis l’océan Arctique jusqu’en Corse du sud. 116 jours d’abnégation et de détermination pour arriver au bout de son rêve. Les malheurs qui nous arrivent ne sont pas des punitions mais des défis à relever.