Article


© SAXAR
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 19/07/2019
  • Catherine Maillard
    Auteur

A RETROUVER DANS

Inexploré n°43

Avons-nous une destinée ?
Les mystères de nos chemins de vie

LES LIVRES À LIRE

Pratique du Yoga du Son

Véronique & Denis Fargeot
Éditions du Courrier du Livre

L'art délicieux d'apprivoiser sa voix

Abyale Nan Nguema
Éditions LEDUC.S

Le Tao du chant spontané

Christophe Boyer
Auto-édité
Magazine » Pratique

Chanter pour se réenchanter

Instrument naturel de l’homme, la voix est un moyen d’expression universel, transculturel et intemporel, qui se meut de la parole au chant. Avec de petits exercices quotidiens, la voix peut se transformer en voie.

Étrange coïncidence, cette similitude phonétique de la « voix » et de la « voie ». L’une est messagère de notre part intime s’exprimant au monde, l’autre dessine le chemin de notre destinée. L’une serait-elle garante de l’autre et inversement ? « Notre voix, nous sommes venus au monde avec, dans un cri ! », rappelle Abyale nan Nguema, artiste de la scène jazz et coach vocal. Elle grandit avec nous, se transforme. Elle dit tout de nous : nos joies, nos troubles, ou encore notre désir. Quand nous nous égarons, parfois la voix s’éraille, ou disparaît. Pratique artistique, thérapeutique, ancestrale, le chant revêt mille formes ; tour à tour branche de l’art-thérapie, pratique dévotionnelle, ou encore ressource ancestrale pour renouer le dialogue avec la nature… Ses vertus répondent aux impérieux besoins de notre époque en quête de sens, de fantaisie et de reliance à soi, aux autres et à la Terre- Mère. Et si chanter pouvait réenchanter le monde et nous permettre de surfer avec allégresse sur la vague du changement ?


Donner de la voix pour trouver sa voie


« Aimez-vous votre voix ? », questionne Abyale nan Nguema. De cet amour que nous lui portons, ou pas, dépendent tant de choses. Ainsi, nous prêtons volontiers attention à celle des autres, mais quelle relation avons-nous avec la nôtre ? « Ce timbre, qui nous spécifie de manière unique, peut aussi nous être étranger », observe la chanteuse. La voix se travaille. Le chanteur vocalise, peaufine sa technique musicale, mais apprivoise aussi la couleur et la dynamique de sa voix… Pourquoi plonger dans cette exploration ? « Pour chasser toutes les phrases assassines qui ont pu baigner notre enfance », répond Abyale nan Nguema. « Tu nous casses les oreilles », « tu chantes comme une casserole », « articule quand tu parles »… Votre nouvelle intention : vous découvrir par le chant, vous rencontrer, vous aimer.

➺ En pratique
La technique vocale repose sur des fondamentaux.
1. Réapprendre à respirer
C’est-à- dire par le ventre. En réalité par le bas des poumons, puis les côtes. Son conseil : « prendre l’air en écartant les côtes, ce qui provoque une contraction du diaphragme et permet à la voix d’être musculairement soutenue ». Enfin, respirer par le dos.
2. Faire résonner sa voix.
Pour en finir résolument avec cet esprit de sérieux, l’artiste propose le « miam ». Ce son est d’abord une vibration sur les lèvres. On le prolonge, il se diffuse jusque dans la nuque, descend dans la poitrine, le ventre. La clé de cette pratique : « Arrêtez-vous pour sentir le son de votre voix à l’intérieur de vous. » Sans jugement de valeur… Votre voix, c’est votre signature. Développez les accents, les harmoniques, les couleurs. Fredonnez-le, savourez-le. Teintez-le de chocolat, de framboise. Faites-vous plaisir.


Oser et réveiller son esprit d’aventure


« Révélateur des conditionnements inconscients, tant physiques que psychiques, le chant spontané ouvre de nouveaux horizons vers un chemin de transformation », s’enthousiasme Christophe Boyer, art-thérapeute et éveilleur de voix. Nous avons tous des habitudes de vie, de pensée, qui nous structurent, mais aussi nous limitent. Ceux qui s’inscrivent à ses cours témoignent ressentir des blocages, avoir le souffle court, parler avec une voix aiguë, étriquée et souhaitent rechercher plus d’aisance, de confiance... La spécificité de cette technique est de s’appuyer sur l’instant et d’improviser en produisant des sons. La personne surfe sur la vague du chant qui émerge, ce qui demande d’accueillir ce qui se présente. C’est une manière d’agir sans agir, qui va donner de nouvelles aptitudes au quotidien, plus d’adaptabilité, de mise en mouvement et de liberté. Le réel devient une source d’opportunité, « chanter réveille en moi l’esprit d’aventure » : « Faire émerger des facettes de soi inconnues, inattendues, autorise à prendre des chemins de traverse dans la vraie vie, à faire de nouvelles expériences face à des situations perçues comme des blocages », commente le thérapeute. Improviser avec sa voix invite à le faire avec sa vie.

➺ En pratique
L’environnement sonore devient une opportunité créative. Vous pouvez chanter en passant l’aspirateur. Faites un son, jouez avec celui de la machine qui joue le rôle de bourdon, un son grave et continu. Posez votre voix en résonance, et ressentez les intervalles, modifiez-le, amusez-vous.
L’idée : transformer une tâche banale en une expérience amusante.


Se relier et tisser la rencontre autrement


« Par nature, le chant spontané est une expérience de reliance à soi et à l’autre : celui qui m’écoute ou qui chante avec moi », expose Christophe Boyer. Sa pratique du chant a capella depuis plus de vingt ans, et des chants polyphoniques traditionnels, ont confirmé ce qui est devenu une évidence : « Nous sommes tous interreliés, le lien est déjà là et le chant permet d’en retrouver le chemin. » La plongée sensorielle que permet le chant « spontané » dissout nos cuirasses émotionnelles, nos peurs et nos jugements. La voix devient tactile et crée le contact : toucher et être touché. « En nous autorisant à ressentir, notre champ sensible s’ouvre. La pensée analytique n’a plus sa place, c’est la réalité sensorielle qui prime dans la rencontre. Entre moi et l’autre, il y a un entre-deux et dans la spontanéité, le mystère s’ouvre, le mystère chante… » La vibration vocale que produisent les deux chants mène à l’unisson et ouvre un terrain d’expérimentation où s’invite le jeu.

➺ En pratique
Jeux de miroir à deux. Par un effet de résonance, vous allez expérimenter la magie des neurones miroirs, en chantant comme l’autre… Pendant trois minutes, face à face, laissez émerger une mélodie lente, qui puisse être reprise par l’autre facilement. Ressentez les sensations, la rencontre qui se tisse. Puis changez. Ressentez.
Expérimentez l’effet miroir et les jeux de variations : nous sommes semblables et différents. Laissez venir un chant spontané. L’autre le reprend en s’autorisant des pas de côté, mais toujours en revenant à la structure, la vôtre.


Dialoguer avec les esprits de la nature


« Tout comme un arc-en-ciel révèle la palette de couleurs primaires, le son se décompose en éléments purs : les harmoniques », pose d’emblée Catherine Darbord, sonothérapeute spécialisée en chant harmonique. Cette technique vocale qui permet de chanter deux sons en même temps est issue de Mongolie. À l’origine, elle était pratiquée par les chamanes, pour communiquer avec les esprits de la nature… « Les harmoniques existent dans la nature, il suffit d’écouter une rivière ou le vent dans les feuilles pour les entendre », ajoute la spécialiste. Notre voix également est composée d’harmoniques, qui constituent notre empreinte vocale, soit un timbre unique. L’art de ce chant spécifique consiste à diffracter volontairement une série d’harmoniques (sons cristallins aigus) à partir d’une note fondamentale (son grave) et à émettre ainsi deux chants simultanés. C’est une forme de yoga de la voix qui développe la « présence » et nous recharge en énergie vitale.

➺ En pratique
Chantez pour vous relier à Mère Nature.
Asseyez-vous dans un lieu tranquille.
Écoutez, accueillez les sons environnants, tendez l’oreille, vers des sons aigus, par exemple. Cela affine notre écoute et notre conscience. Puis commencez à émettre les sons « ou » et « i », en faisant des allers-retours.
La technique : mettre le son en bouche et naviguer d’un son à l’autre. La bouche s’arrondit pour le son « ou » ; vous produisez des harmoniques graves. Pour le « i », le sourire s’élargit sur une bouche semi-ouverte, pour inviter les harmoniques aiguës. Offrez-les à la nature, dans un dialogue sonore. Vous allez ressentir de la détente, puis la joie.
Un conseil : pensez à bien vous ancrer, car les harmoniques élèvent, tirent vers le haut.


Entrer en expansion de conscience


« Un mantra est une formule sacrée, une prière constituée d’une seule ou d’une série de syllabes », rappelle Denis Fargeot, animateur de yoga de la voix. Il existe, à travers différentes traditions, des milliers de mantras. Le Om Mani Padme Hum, un mantra tibétain, est le plus connu. « Alléluia, par exemple, peut être considéré comme un mantra dans la tradition judéo-chrétienne », illustre le spécialiste. Dans les pratiques préliminaires bouddhistes, la répétition des mantras a pour fonction de calmer le mental discursif et de purifier notre psychisme. À l’origine, sa finalité est essentiellement dévotionnelle, pour se relier au divin.
Aujourd’hui, cette pratique s’est démocratisée ; utilisée en cours de yoga, ou lors des Kirtans (chant en groupe), ces bienfaits s’apparentent à ceux d’une méditation active. Le rythme induisant une légère transe, à haut potentiel de joie.

➺ En pratique
Prononcer le mantra Aum, le son primordial, le mantra racine sanscrit. Assis, prenez une profonde inspiration, puis dans une expiration, exprimez le « a », en ouvrant bien la bouche.
Vous vous connectez à l’espace divin, lumineux et bienveillant. Ce son invite la conscience ordinaire à se relâcher et à élever votre taux vibratoire.
Maintenez-le un moment, puis glissez dans le « ou », un son voyelle plus intérieur qui active les qualités de bienveillance et de compassion. Opérez une descente dans le corps, qui devient une offrande à l’esprit lumineux.
Et pour finir, le « mmm », comme un massage intérieur du bassin. Tout le corps devient vibration d’amour, dans une densification osseuse.
Prenez le temps de goûter chaque étage sonore.
Pratiquez environ dix minutes.


NOS SUGGESTIONSArticles