Article


© ANASTASIIA VERETENNIKOVA
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 13/01/2020
  • Catherine Maillard
    Auteur

A RETROUVER DANS

Inexploré n°45

Sommes-nous tous reliés ?

LE LIVRE À LIRE

Rituels de femmes pour créer sa vie en 12 lunes

Sandrine Verrycken
COURRIER LIVRE
Magazine » Pratique

Clés astrologiques pour accueillir 2020

Si l’étude symbolique des astres est trop vaste pour être réduite à des interprétations simplistes, quelques décodages et propositions pratiques issus du développement personnel, de l’art rituel et des sagesses yogi peuvent cependant nous permettre de naviguer au mieux dans cette année charnière

Une année qui sonne comme un défi : 2020 ! Il s’agirait d’un tournant historique, selon les astrologues. « La conjonction Saturne/Pluton en Capricorne ouvre une nouvelle ère », confirme Sandrine Verrycken, astrologue, dont la pratique est axée sur le développement des ressources innées de chacun. Ainsi, les planètes, dans leur fabuleuse danse cosmique, nous soufflent que l’Univers aurait quelque chose à nous dire. Mars s’installe en Bélier, Jupiter rétrograde, et la Lune poursuit son inlassable course… Face à la mutation en cours, l’astrologie permet de définir les grandes tendances et les potentialités, nous offrant ainsi, pour nous orienter, une précieuse carte du ciel. Ce voyage calendaire en cinq grands rendez-vous astrologiques nous révèle les liens qui se tissent entre desseins célestes et destinées humaines.


Un symbole de renouveau


Le 10 janvier : la pleine lune du Loup
Nous sommes au coeur de l’hiver, symbole de mort et de renaissance, dans les anciennes traditions. « Cette pleine lune nous invite à conclure pour entre¬prendre », décode Sandrine Verrycken. D’autant plus que le 11 janvier, Uranus, planète de révolution, révélatrice de notre originalité, reprend sa marche directe et va exercer son influence. « Symbolique d’un temps de passage, cette lunaison nous invite à une régénération spiri¬tuelle », poursuit notre experte. L’astre se forme en Cancer, signe qui favorise la gestation de nouveaux projets. Ceux-ci prendront racine, à condition de nous en remettre à Neptune, la planète dédiée à l’invisible, qui bénit de sa lumière divine cette première pleine lune de l’année.

➺ EN PRATIQUE : Une visualisation
« C’est le bon moment pour pratiquer une visualisation en lien avec votre mission de vie, et demander à être guidé, éclairé », recommande l’astrologue. Par ailleurs, cette lunaison de janvier active le chakra coronal ou « Sahasrara », connecté aux plans subtils. Fermez les yeux, concen¬trez-vous sur le flux et le reflux de votre respiration. Pour activer cette connexion, chantez le son Om, et visualisez la couleur violette, au sommet de votre crâne. Puis, laissez votre imagination vous emmener dans un lieu paisible. Prenez conscience d’une lumière nacrée et chatoyante, l’énergie divine dans votre coeur qui se dilate à travers vous. Questionnez. Quels sont les anciens schémas que vous sou¬haitez laisser derrière vous ? Quels sont les nouveaux projets que vous souhaitez nourrir en conscience ? Plus la lumière grandit, plus le renouveau prend sa place ! Laissez venir les réponses sans les censu¬rer. Notez-les.


Vers une transformation profonde


Le 12 janvier et tout au long de l’année : la conjonction Saturne/Pluton
Ce moment clé où deux planètes se situent au même endroit dans la carte du ciel se forme le 12 janvier, avec la conjonction Saturne/Pluton : « En réalité, Pluton, le prince alchimiste, se tiendra aux côtés de Saturne, le grand sage du zodiaque, tout au long de l’année », rappelle Sandrine Verrycken. Ils seront accompagnés de Jupiter, le principe de croissance, le souverain des cieux. Tous trois vont s’allier en Capricorne – symbole des anciennes structures, autorité et sagesse – à trois reprises (les 12/01, 05/04 et 12/11) pour « faire rejaillir la lumière » là où la logique, la rentabilité et les rapports de force gouvernaient les rapports humains. Un passage (très) confrontant ! Pour l’astrologue, « la puissante énergie de transmutation de Pluton favorise la “dissolution” d’un système archaïque, tandis que Saturne renforce l’exigence d’une transformation profonde et radicale ». Une occasion unique de participer activement à l’éveil et à la transformation des consciences. Le défi à relever ? « Accepter la perte de repères et l’absence de garanties qu’impliquent les changements. »

➺ EN PRATIQUE : Une sagesse yogi, Uttarabodhi Mudra (le sceau de l’élévation, en sanscrit)
Cette gestuelle issue des traditions ancestrales repose sur la correspondance entre nos doigts (les points des méridiens) et nos organes. « Pour relever ce défi, élever notre niveau de conscience est une priorité », recommande Catherine Saurat Pavard, enseignante d’« Astres et yoga », une pratique qui unit les postures corporelles et les influences astrales. En assise, les mains l’une contre l’autre devant la poitrine, entrelacez vos doigts. Tendez les index vers le ciel, le bout des doigts en contact. Joignez le bout des pouces et pointez-les vers la terre. Ce geste relie nos deux dimensions, terrestre et céleste. L’esprit s’apaise, la respiration devient plus fluide, un axe se redéfinit, autour duquel la confiance dans le changement peut se développer. Adoptez ce mudra quotidiennement.


Un besoin de réévaluation


16 février : Mercure rétrograde
Turbulences à prévoir ! « Elles sont dues à l’entrée, le 16 février, de la planète Mars (l’action, le dynamisme) en Capricorne, favorisant l’affirmation de soi sur le plan social et l’esprit d’entreprise », détaille Sandrine Verrycken. Cette énergie donne l’élan, le courage pour réaliser tous types d’objectifs qui requièrent endurance, patience, méthode. Toutefois, il est recommandé d’équilibrer cette puissante vibration yang par un aspect yin, plus réceptif. « En effet, Mercure (la communication, l’intellect) entame dès le 17 février sa première rétrogradation de l’année 2020 », ajoute l’astrologue. Ce qui entraîne une impérieuse invitation à une plongée intérieure, et à revisiter le bien-fondé de nos projets. Son conseil : « Freiner nos ardeurs d’action. Mercure rétrograde nous rappelle qu’il est sage de reculer pour mieux sauter. »

➺ EN PRATIQUE : La magie des listes
Clarifiez ! Au cours de cette période, il est recommandé de veiller à ce que les projets, les plans ou les objectifs soient réévalués. Plus vos intentions sont claires, plus vos rêves peuvent se concrétiser avec fluidité. Ralentissez avant de passer à l’action. Faites une liste des projets en cours ou à venir. Pour chacun d’eux, questionnez-vous sur l’intention : est-il en accord avec vos valeurs ? Puis sur la mise en action. Que puis-je faire ? Par quel pas commencer ? C’est un temps de réorganisation, de réflexion…


Un recentrage salvateur


15 mai/13 septembre : Jupiter rétrograde en Capricorne
Jupiter, planète de l’expansion, nous donne l’énergie et le courage nécessaires pour voyager vers les rives inconnues de notre être profond. Le défi ? « Sous l’influence de cette puissante planète rétrograde, toute situation inadaptée à la mutation en cours sera exacerbée », répond Sandrine Verrycken. Nous pouvons nous attendre à une période « théâtrale », où nos personnages intérieurs et extérieurs (soit nos masques sociaux) vont se manifester. C’est une invitation à remettre en cause nos croyances erronées et certains comportements inadaptés. Le secret pour garder le cap de l’unité : rester centré.

➺ EN PRATIQUE : Une respiration de centrage
Dès lors que vos personnages « tentent » de vous déstabiliser, revenez à la res¬piration et au centrage. Pendant cette période, le mieux est de cultiver ce sen¬timent d’unité en programmant sur votre smartphone des pauses intitulées « Je respire ». Par exemple : À 10h 10, 11h 11, 12h 12, etc. Dès que sonne le « gong », inspirez profondément, bloquez votre respiration 3 secondes et soufflez très fort, très vite, comme pour expulser quelque chose. Puis inspirez à nouveau longuement et bloquez votre respiration 11 secondes. Là, posez votre attention sur votre coeur, visualisez une fleur qui s’ouvre et rayonne. Soufflez lentement et sereinement. Poursuivez si possible cette pratique pendant 21 jours, le temps neu¬ronal nécessaire pour ancrer une nou¬velle habitude.


Face à la colère


28 juin : Mars s’installe en Bélier
« Lié au dieu de la guerre, porteur du feu de notre identité, Mars revient dans son royaume, pour un nouveau cycle zodiacal », nous informe Catherine Saurat Pavard. Alors à son apogée, cette planète réveille un besoin personnel de s’affirmer, en contradiction avec l’énergie plus collective générée par la conjonction Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne (vue précédemment). Son influence rétrograde se fera sentir jusqu’au 6 janvier, soulevant de nombreuses insatisfactions et autres revendications. Révoltes, colères ou impulsivité pourraient survenir comme autant de freins au changement, face à l’émergence d’un nouveau paradigme. L’experte nous invite à la prudence : « Le danger serait de se raccrocher à des principes égotiques alors même que l’histoire est en marche vers une libération, comme l’indique la configuration céleste. »

➺ EN PRATIQUE : Une posture yogi : « les poings de la colère »
En assise, les bras pliés (devant soi, paumes à hauteur de visage), formez des poings avec vos mains, les pouces à l’intérieur. Une gestuelle pour rassembler l’énergie et canaliser celle de l’ego (liée aux pouces). Inspirez par le nez, en levant les poings par-dessus la tête, l’un après l’autre en alternance. Expirez, par le nez, en redescendant les avant-bras par les côtés, en alternance, poings serrés. Faites des mouvements rapides, dynamiques, afin de permettre aux émotions négatives de se dissoudre dans l’effort. Continuez pendant trois minutes ou plus si besoin.


NOS SUGGESTIONSArticles