Magazine


©
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 09/10/2017
  • Catherine Maillard
    Auteur

A RETROUVER DANS

Inexploré n°36

Astrologie, quand les étoiles guident notre chemin de vie
Magazine » Enquêtes

Libérer ses mémoires antérieures

L’astrologie transpersonnelle fait une lecture du thème astral des individus en mettant en lumière les potentialités de développement et de dépassement des blocages accumulés au cours des vies. Une méthode qui peut s’avérer douloureuse, mais profondément libératrice.

« Le thème astrologique natal, reflet de notre incarnation actuelle, contient les mémoires de nos vies précédentes. Le but est de s’en libérer ; en cela l’astrologie transpersonnelle rejoint les enseignements spirituels, notamment de l’hindouisme et du bouddhisme », explique d’emblée Samuel Djian-Gutenberg, diplômé de sciences politiques et astrologue transpersonnel.

Ainsi notre potentiel de transformation est niché au coeur de cette approche qui cherche avant tout à éclairer la dimension spirituelle du thème. Mais avant tout précisons la notion de karma, avec l’astrologue et docteur en biochimie Luc Bigé :
« Le karma (1) est l’ensemble des mémoires de souffrance, de joie, de désillusions, de petits bonheurs et de grands malheurs engendrées et traversées par l’humanité au fil de son Histoire et de nos histoires. Celles-ci restent présentes dans l’inconscient collectif et agissent en permanence dans la vie de chacun. »

Se libérer de ces mémoires est sans doute un des plus extraordinaires défis à relever, et l’astrologie transpersonnelle va se révéler un précieux outil de connaissance de soi, permettant de prendre conscience de notre bagage karmique, de nos potentialités et des meilleurs moments pour les actualiser. Un nouveau regard, de type astrologique, sur ce karma pourrait être la clé pour repousser davantage encore les limites de nos horizons, et donner du sens à la prodigieuse aventure de notre vie, rythmée par les lois du cosmos ! (...)

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles