Article


© GRAPE VEN/ ADOBE STOCK
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 21/12/2018

A RETROUVER DANS

Inexploré n°41

Rituels : quand l'âme agit...

LE LIVRE À LIRE

La magie des égrégores

Vincent Lauvergne
Editions Trajectoire
Magazine » Enquêtes

Magie et rituels
Comment ça marche ?

Une source tarie se remet à couler après un rituel... Une femme dite stérile tombe enceinte en portant un talisman spécial... Que se passe-t-il dans l’invisible pour que de tels « petits et grands miracles » soient rendus possibles ? À travers quelles forces de notre esprit et de la nature la magie opère-t-elle ?

Accéder au monde de la magie, d’après l’alchimiste Vincent Lauvergne, c’est déjà reconnaître que tout ce qui vit émet une énergie et qu’il est possible de l’utiliser consciemment. C’est aussi accepter la nature de l’être humain au-delà du corps physique. D’après la tradition ésotérique, nous serions effectivement dotés de plusieurs corps, chacun d’eux nous permettant d’entrer en relation avec un monde ou un « plan » différent, du plus dense au plus subtil « Plus vous prendrez conscience de votre nature psychique ou spirituelle, plus votre conscience s’élargira et vous permettra de percevoir une réalité qui vous était totalement inconnue jusqu’ici mais qui a pourtant toujours été présente » , écrit-il dans son livre La magie des égrégores . Pour lui, comme pour beaucoup d’autres, c’est à partir du plan astral, dans lequel se trouvent nos corps supérieurs, que se crée tout ce qui se manifeste dans notre monde physique. C’est donc sur ce plan que le mage va opérer, s’il souhaite engendrer un changement en lui ou sur son environnement. La magie serait ainsi l’art d’utiliser les ressources cachées de notre esprit et de la nature, afin de les concentrer et de les diriger dans le sens précis d’une intention.

Un pont entre les mondes


Qu’ils soient conçus pour influer sur une transformation matérielle ou spirituelle, les rituels auront toujours pour objet de créer un pont entre le monde visible et le monde invisible. En entrant dans l’espace du rituel, le mage quitte son identité profane et s’apprête à servir d’intercesseur entre l’énergie et la matière. Le rituel va alors consister en une sorte de mise en scène destinée à faire passer notre intention consciente à l’inconscient. « Toutes nos structures de croyances sont ancrées dans notre inconscient , nous explique Vincent Lauvergne. C’est lui qui est majoritairement aux commandes de notre vie et si nous voulons changer, c’est donc sur lui qu’il faut agir. » Pour cela, le rituel devra être minutieusement préparé (...)

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles