Article


© SHUTTERSTOCK
+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

PUBLIÉ LE 04/12/2018

A RETROUVER DANS

Inexploré Hors-Série n°7

Histoires et lieux extraordinaires de France
Magazine » Enquêtes

Les Templiers
un ordre révolutionnaire

Sept siècles après leur disparition, les Templiers continuent de fasciner. Tissée de légendes, leur histoire a insufflé un esprit particulier. Que nous ont-ils légué ?

C’est une cité perchée sur un aplomb rocheux, sur les hauteurs de Vintimille. Au Moyen Âge, Seborga était propriété des moines de Lérins. Ici, on parle italien. Ici, les symboles templiers sont partout. La croix pattée, sur le sol des placettes. Les blasons rouge et blanc, sur les murs des maisons… Ici, on murmure qu’en 1118, ceux qui allaient devenir les premiers templiers y furent consacrés ; et que l’abbé Bernard de Clairvaux, quelques années plus tard, y ordonna le premier maître de l’Ordre.

Tous les 20 août, des passionnés s’y rejoignent pour la Saint-Bernard. Les rumeurs circulent : les Templiers auraient possédé les archives du roi Salomon, ainsi que des reliques, comme le pectoral d’Aaron – frère de Moïse et premier grand prêtre d’Israël. On dit aussi qu’ils auraient détenu les sandales du Christ ; et que le linceul de Turin ne porterait pas l’empreinte de Jésus, mais celle du dernier maître du Temple. À Rennes-le-Château, dans l’Aude, les habitants sont également très investis et certains forent leur sol à la recherche d’un trésor templier. Comment expliquer un tel culte ? Qu’est-ce qui plane dans l’air ?

Un idéal spirituel

Fin du XIe siècle : l’Occident part à la libération de Jérusalem et du tombeau du Christ  (...)

L'accès à l'intégralité de l'article est réservé aux abonnés de la famille INREES.

OU

NOS SUGGESTIONSArticles