Événements

+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

illustration de
Événements » Grandes Conférences
Philo & Culture

Solaris

Avec Romain Sardou

Téléchargez cet événement en podcasts

En bref

Dans un roman écrit en 1961, l’auteur de science-fiction Stanislas Lem imagina la découverte par les hommes, d’une planète en apparence inhabitée, seulement recouverte d’un immense océan: la planète Solaris. Pour les occupants de la station de recherche en orbite autour de la planète, comme pour les hommes sur Terre, l’océan de Solaris est, semble-t-il, une entité intelligente vivante. Aussi, toute l’intrigue ébauchée par l’écrivain polonais, médecin de formation et passionné de philosophie, tourne autour de la tentative d’établissement d’un contact entre les deux types d’organismes vivants que sont les occupants humains de la station orbitale, et l’océan. Mais comment communiquer avec un océan ? Dans l’adaptation merveilleuse qu’a fait Tarkovski de ce roman, on suit le Dr Kris Kelvin, psychologue, envoyé en mission sur la station Solaris, en orbite autour de la planète océane du même nom. Ceci afin de résoudre une double problématique: quelles sont les raisons ayant poussé son ami, le physicien Gibarian, au suicide? Et dans ces conditions, la recherche sur Solaris doit elle être poursuivie ou abandonnée? Kelvin part donc enquêter sur le comportement de ses collègues scientifiques, victimes d'hallucinations trop réelles pour être prises à la légère. Il doit alors démêler le vrai du faux en faisant appel à tout son sens du raisonnement. Mais lorsqu'il rencontre sur la station sa femme décédée sept ans plus tôt, la raison s’efface et fait place à la nostalgie d’un amour déchu. La planète Solaris tente d’entrer en contact avec lui...

Membre d’honneur de l’INREES, l’écrivain Romain Sardou à qui l’on doit notamment « Pardonnez nos offenses » paru en 2002 ou « L’éclat de Dieu » en 2006 et qui vient d’achever son dernier roman « Délivrez-nous du mal" à paraître à l’automne chez XO éditions, plonge avec nous ce soir dans les arcannes de l’imaginaire. D’où provient l’inspiration de ses romans? Comment transmettre, par la plume ou la pellicule, l’intimité d’une intuition, d’une mémoire? Romain Sardou nous ouvrira les porte de son imaginaire, après la projection de ce film prodigieux. Comme il tenait à le dire lui-même: « Solaris fait partie de ces œuvres (film ou roman) qui atteignent d'emblée au niveau du mythe. On sent bien que Lem et Tarkovski ne nous « racontent » pas une histoire, ils renouvèlent des thèmes ancestraux via la science-fiction, via des allégories de notre temps. J'aime beaucoup ce mot de Berlioz qui dit (en substance et de mémoire, pardon) : « Depuis que l'homme pense et écrit, tout a déjà été dit; et nous venons bien tard... Tout a été dit, certes, mais tout n'a pas été entendu! Aussi chaque génération doit-elle reformuler avec ses mots à elle, les vérités et les questions fondamentales d'autrefois... » Je veux croire que Hector Berlioz aurait adoré Solaris!! Non seulement le Solaris de Tarkovski est un grand film mais c'est aussi l'une des rares tentatives parfaitement réussies d'adaptation au cinéma d'un roman complexe: le travail de Stanislas Lem est respecté, son propos philosophique y est illustré sans être avili; c'est assez exceptionnel pour le remarquer ! »

L'intervenant

Romain Sardou

écrivain

Romain Sardou est un écrivain. Son premier roman Pardonnez nos offenses, un thriller médiéval mêlant intrigues politico-religieuses et mysticisme, a été salué par le public et la critique. En savoir plus »