Événements

+ Déjà dans mes favoris
+ Ajouter aux favoris

illustration de JR Pac - jrpac.com © JR Pac - jrpac.com
Événements » Grandes Conférences
Psychologies

Ma différence est une force

Avec Frank Bruno

Téléchargez cet événement en podcasts

En bref

« Les malheurs qui nous arrivent ne sont pas des punitions mais des défis à relever. » Frank Bruno montre une belle assurance. Pourtant, les malheurs, il en sait quelque chose. Frank est handicapé, amputé de la jambe droite, une jambe arrachée alors qu’il était en service sur le porte-avions Foch, au large du Liban. Il va plus loin : « ne sommes-nous pas tous handicapés ? Moi, ça se voit, mais vous ? Qu’avez-vous perdu ? Et comment y faites-vous face ? ».

Frank Bruno nous invite, lors de ce dernier événement INREES de l’année 2013, à regarder la façon dont nous accueillons les hauts et les bas de la vie. Une grande leçon d’espoir, avec des mots simples, sincères, et emplis d’une belle énergie. Rencontre avec un homme entier et rare, un fils de cette Corse fière et solide, qui a su faire de sa souffrance une délivrance.

En savoir plus

« De ma souffrance a jailli un océan de liberté. » Frank a perdu sa jambe droite alors qu’il était en service sur le porte-avions Foch, au large du Liban. Pour comprendre qu’il puisse dire aujourd’hui, trente ans après, que perdre sa jambe a été la meilleure chose qui lui soit arrivée, il faut l’écouter nous parler de son parcours de baroudeur. « Je ne pouvais imaginer alors âgé seulement de 18 ans — nous dit-il — que cette mutilation allait être la genèse d’une existence extraordinaire. Les drames sont trop souvent pris pour des punitions, mais si l’on prend du recul cela n’est qu’une succession de marches à gravir. Aurais-je traversé un océan à la rame sans cette amputation ? Je n’en suis pas sûr ! »

Car effectivement Frank a effectué, en duo avec son frère de vie Dumé, la première traversée à la rame de l’Atlantique par des handicapés. Ensuite, il rejoint le pôle Nord, et continue de s’interroger : « Aurais-je affronté les blizzards du Pole Nord ou du Groenland sans cet accident ? Pas certain ! La seule certitude est l’alchimie de la vie, transformer le mal en bonheur, s’il y a de l’ombre c’est que la lumière n’est pas loin. Je « suis » mon chemin, mais quel verbe utiliser ? Suivre ou être ? J’y ai trouvé ma réponse. J’espère qu’en vous rencontrant pendant cette soirée, à votre tour vous allez vous transformer en explorateur de vos âmes profondes. » Le bonheur n’est pas une quête, nous dit Frank, le bonheur est un état d’âme. Seul le présent est un cadeau. Frank Bruno nous invite, lors de ce dernier événement INREES de l’année 2013, à regarder la façon dont nous accueillons les hauts et les bas de la vie. Une grande leçon d’espoir, avec des mots simples, sincères, et emplis d’une belle énergie. Rencontre avec un homme entier et rare, un fils de cette Corse fière et solide, qui a su faire de sa souffrance une délivrance. Un parcours de vie exemplaire, où l’extraordinaire est parfois venu le surprendre.


Partenaire : L’association Bout de vie


« Avec Bout de vie, je mets les handicapés face à eux-mêmes, je me moque de leur différence, de leur handicap. Je veux que les bouts qui manquent deviennent un détail. Si l'on considère que son âme est intacte, alors tout est possible. C’est nous-mêmes qui nous mettons des limites. » : www.boutdevie.org

Les livres incontournables

Bout de vie

Frank Bruno

À 18 ans, Frank Bruno se trouve en plein conflit du Liban, sur le porte-avions Foch. Un avion de chasse écrase sa jambe droite. Verdict : amputation tibiale, un début de gangrène, quinze opérations et des... En savoir plus »

Ayeltgnu !
Le défi d'une vie debout

Frank Bruno

Grayling, Alaska, 5 heures du matin. Je suis face au fleuve qui coule tranquillement vers son destin. A 2 500 km en amont déjà, Whitehorse au Canada, point de départ de mon odyssée solitaire en kayak, une... En savoir plus »


L'intervenant

Frank Bruno

À 18 ans, Frank Bruno se trouve en plein conflit du Liban, sur le porte-avions Foch. Un avion de chasse écrase sa jambe droite. Verdict : amputation tibiale, un début de gangrène, quinze opérations et des... En savoir plus »