La spiritualité Maasaï
avec 2 guerriers de lumière
En partenariat avec Editions Jouvence.
En partenariat avec

Comment Xavier Péron, originaire de Bretagne, est-il venu à faire de la défense de la cause Maasaï l’œuvre de sa vie ? Tout commence avec une expérience extraordinaire... Après s’être presque noyé enfant, il rêvera pendant des années d’un homme noir drapé de rouge, qu’il rencontrera adulte en la personne de Kenny Matampash lors d’un séjour chez les Maasaï au Kenya.

Après avoir passé l’essentiel de sa vie entre l’Occident et les villages Maasaï, Xavier Péron s’est fait porte-parole de leur cause et de leur humanisme spirituel, fondé sur l’amour, l’équilibre, et le respect de la nature. Aujourd’hui, avec Kenny Matampash, son frère d’âme, il vient à l’INREES partager lors d’une soirée exceptionnelle les secrets de la spiritualité gardienne de la vie de ce peuple mythique d’Afrique.
Revivre l'événement
En vidéo

En podcast

  • À propos de l'évènement
  • À propos des intervenants
  • À propos du co-organisateur
  • À propos du partenaire
À propos de l'évènement
Alors qu’il n’a que 6 ans, Xavier Péron manque de se noyer dans la mer en Bretagne. Suite à cet épisode traumatisant marqué par une expérience de mort imminente, il fait un rêve, toujours le même, plusieurs fois par an jusqu’à l’adolescence, d’un homme noir drapé de rouge qui le guide...

Lors d’un premier voyage au Kenya l’année de son bac, où il croisera certains Maasaï, Xavier Péron sent déjà la puissance du lien qui le lie à eux et décide d’organiser ses études dans un seul but : vivre un jour avec eux. Reparti au Kenya en 1982 pour ses recherches de doctorat d’anthropologie politique, il sera adopté par une famille Maasaï et va s’immerger dans leur culture jusqu’au point de se sentir, là-bas, plus en accord avec lui-même qu’il ne l’a jamais été. Mais ce qui changera définitivement le cours de sa vie sera sa rencontre avec Kenny Matampash, un Maasaï qu’il reconnaît être l’homme dont il a rêvé pendant tant d’années, son guide, qui lui confiera « Enk’aï (le pouvoir cosmique vénéré par les Maasaï, ndlr) t’a choisi depuis bien avant ta naissance pour servir de pont entre les guerriers de Lumière que nous autres Maasaï sommes encore, pour une grande majorité d’entre nous, et les Occidentaux qui, pour beaucoup, ne vivent plus leur vraie vie. »

Un peuple dans l’équilibre, tels sont les Maasaï d’après l’expérience de Xavier Péron. D’après leur observation de la nature, toute chose fonctionne pour vivre en harmonie. Pour s’équilibrer et se construire, il faut donc apprendre à se centrer. Un peuple ultimement dans l’amour de son prochain, et dans la gratitude et le respect de l’abondance que leur offre Enk’aï ; ils sont des gardiens de l’écologie de leurs territoires.

Au fur et à mesure des années, Xavier Péron s’est fait défenseur de la cause des Maasaï, qui se sont vus confisquer l’essentiel de leurs terres et qui ont été déplacés dans des réserves arides. Avec Kenny Matampash, son frère d’âme, il vient à l’INREES partager les secrets de leur humanisme spirituel. Quelles sont les clés de leur spiritualité proche de la nature, de leur approche de la vie, et de leur générosité envers les êtres vivants ? Comment pouvons-nous nous en inspirer pour, nous aussi, vivre en plus grande cohérence avec notre environnement et sauver notre planète du désastre ? Une conférence pour l’ouverture des consciences et des cœurs.
À propos des intervenants
photo de Kenny Matampash Ole Meritei
Kenny Matampash Ole Meritei
Porte-parole maasaï

Kenny Matampash Ole Meritei est l’un des portes-parole maasaï les plus reconnus et jouit du statut de « Vénérable transmetteur de la Sagesse maasaï ». Diplômé en Sociologie et en Ecologie politique d’universités de Nouvelle-Ecosse, d’Angleterre, et des Pays-Bas, Kenny Matampash dirige également, au Kenya, la Neighbours Initiative Alliance (NIA), une importante ONG de sauvegarde du pastoralisme....
photo de Xavier Péron
Xavier Péron
Anthropologue politique

Anthropologue politique, écrivain et conférencier, Xavier Péron est spécialiste du peuple Maasaï. Il a été maître de conférences en Sciences politiques à la Sorbonne, puis à la Réunion, où il a dirigé un laboratoire de Géopolitique. Il rencontrera les Maasaï pour la première fois à l’âge de 18 ans. Sa fascination pour ce peuple et leur culture le poussera à fonder l’association « Retour à la vie » et il...
À propos du partenaire
Editions Jouvence